Share
RDC : Clément Kanku appelle l’opposition à être « prudente » envers les dissidents de la MP

RDC : Clément Kanku appelle l’opposition à être « prudente » envers les dissidents de la MP

L’opposition devrait être prudente envers les dissidents de la Majorité présidentielle (MP) et ne pas leur faire allégeance, a interpellé le président du Mouvement pour le renouveau, Clément Kanku. Dans une déclaration faite mardi 6 octobre, il a appelé ses paires à refuser le « glissement du mandat du président Joseph Kabila au-delà de novembre 2016, et de son système ».

Pour lui, les frondeurs font partie du système de Joseph Kabila et l’opposition ne devrait pas « déshabiller Saint Pierre pour habiller Saint Paul ».

« Autant que nous nous opposons avec la dernière énergie au glissement du mandat du chef de l’Etat, nous devons aussi nous opposer à tout glissement du système mis en place par Joseph Kabila à travers une certaine dissidence », a affirmé Clément Kanku.

Un groupe de 7 partis politiques dit « le G7 » a adressé lundi 14 septembre dernier une lettre au président Kabila pour demander « le respect absolu » de la constitution. Le regroupement de ses partis politiques a également dénoncé des «manœuvres inavouées » pour ne pas respecter la constitution, imputant à la Majorité une « stratégie suicidaire ». Après leur déclaration, le bureau politique avait dit constater « l’auto-exclusion » de ces partis de la MP et qu’ils devraient en tirer les conséquences.

Certains partis leaders et partis politiques de l’opposition ont salué cette démarche des anciens membres de la MP.

Pour Clément Kanku, l’opposition devrait avoir « un peu de discernement », après cette fronde.

« Nous ne pouvons pas penser que les membres de l’opposition qui ont combattu ce système pendant toutes ces années aujourd’hui puissent faire un ralliement aussi instantané à quelques idées qui viendraient de quelques membres de la majorité présidentielle qui ont consommé totalement leur privilège aux côtés de Joseph Kabila, qui il n’y a pas encore longtemps faisaient la promotion de Joseph Kabila, mais comme par enchantement, certains membres de l’opposition se rallient directement à toutes ces personnalités qui, ma foi n’ont pas quitté la majorité, mais se positionnent tout simplement dans une certaine dissidence », a-t-il souligné. okapi

Laisser un commentaire

*