Share
RDC : Comment l’incompétent et abruti de Lambert Mende peut-il affirmer le nombre de 400 FDLR qui sévissent encore en RDC ?

RDC : Comment l’incompétent et abruti de Lambert Mende peut-il affirmer le nombre de 400 FDLR qui sévissent encore en RDC ?

 

Le gouvernement rd-congolais a confirmé mardi 4 août le chiffre de moins de 400 éléments encore militairement actifs des Forces démocratique pour la Libération du Rwanda (FDLR), a indiqué un communiqué du gouvernent publié mardi à Kinshasa.

Ce chiffre avait été donné par le général Léon Mushale, commandant de la troisième zone de défense des Forces armées de la RDC (FARDC).

« Ce chiffre ne prend en compte ni les familles inoffensives des éléments en questions, ni des réfugiés rwandais vivant dans la région du Nord-Kivu ou Sud-Kivu où ces criminels se sont repliés et qui leur servent de bouclier humain », a indiqué le communiqué signé par Lambert Mende, ministre des médias et porte-parole du gouvernement.

Il existe un certain nombre de bandits armés qui écument quelques entités bien identifiés de deux provinces du Kivu. Il ne sont pas tous membres de ce groupe armé rebelle Hutus rwandais des FDLR.

M. Omar Kavota, coordinateur du Centre d’Etude pour la promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO), une ONG locale basée dans la province du Nord-Kivu, avait estimé le week-end dernier à plus de 800 combattants résiduels des FDLR dans les deux provinces du Kivu. Cette ONG avait demandé au gouvernement rd-congolais de mener les opérations pour rapatrier les FDLR au Rwanda.

« Le gouvernement partage les préoccupations exprimées par le CEPADHO et tient à assurer les populations de toutes les entités perturbées de sa détermination à désarmer par la force les éléments résiduels avant leur rapatriement vers leur pays et à réprimer les autres bandes des malfaiteurs armés dans la région », a conclu le communiqué du gouvernement.

Xinhua

Laisser un commentaire

*