Share
RDC : Deux morts dans une attaque de rebelles à Tshikapa dans le centre, dont un policier et un civil

RDC : Deux morts dans une attaque de rebelles à Tshikapa dans le centre, dont un policier et un civil

RDC : Deux morts dans une attaque de rebelles à Tshikapa dans le centre, dont un policier et un civil
Summary:
Deux personnes ont été tuées dans une attaque perpétrée par des miliciens armés dans le centre de la RD Congo, a appris Anadolu, jeudi, auprès de sources locales concordantes.

0%

RDC : Deux morts dans une attaque de rebelles à Tshikapa dans le centre, dont un policier et un civil

Deux personnes ont été tuées dans une attaque perpétrée par des miliciens armés dans le centre de la RD Congo, a appris Anadolu, jeudi, auprès de sources locales concordantes.

Une centaine de miliciens alliés au chef-coutumier, Kamwina Nsapu (tué en août 2016), ont attaqué, mercredi, la cité de Tshimbulu dans le centre de la RDC, tuant deux personnes dont un policier et un civil, a indiqué à Anadolu Jean René Tshimanga, président de la Société civile dans la province du Kasaï-central dont relève Tshimbulu.

Les assaillants ont pris le contrôle de la ville avant midi et l’ont quitté en début de soirée vers 18 heures locales après avoir été alertés sur l’imminente intervention de l’armée gouvernementale, a précisé la même source.

Contacté au téléphone par Anadolu, Simon Pierre Tshibuyi, ministre de l’intérieur dans le Kasaï-central, a confirmé les faits sans évoquer de bilan.

Il a, toutefois, indiqué que « l’armée était engagée sur les trousses de ces miliciens « .

La région diamantifère du Kasaï composée de trois provinces (Kasai-oriental, Kasai-central et Kasaï-occidental) dans le centre de la République démocratique du Congo est, depuis quelques mois, le théâtre d’affrontements entre les forces de l’ordre et les miliciens partisans d’un chef coutumier assassiné au mois d’août 2016 lors d’une opération spéciale de la police nationale congolaise (PNC) dans la cité de Tshimbulu.

Nsapu avait annoncé, vouloir « débarrasser le Kasaï-Central de tous les services de l’ordre auteurs, selon lui, de tracasseries contre les populations civiles dans le Kasai « 

Les affrontements entre forces de l’ordre et partisans de cette même milice ont fait plus d’une centaine de morts en 2016 dans le trois provinces.

En décembre dernier, les affrontements entre forces de l’ordre et miliciens avaient fait 31 morts dans la ville voisine de Tshikapa dans la province du Kasaï occidental , selon le gouvernement. A.A

Laisser un commentaire