Share
RDC-DIALOGUE : “Joseph KABILA” ragaillardi, boosté par Etienne TSHISEKEDI, homme bi-face ! ( Girouette)

RDC-DIALOGUE : “Joseph KABILA” ragaillardi, boosté par Etienne TSHISEKEDI, homme bi-face ! ( Girouette)

Le courage que Joseph KABILA a aujourd’hui, d’avoir l’audace de « convoquer » le fameux dialogue non inclusif, c’est simplement, grâce à la bénédiction de la république de Limeté

Que Joseph KABILA trouve, le courage aujourd’hui de convoquer certains congolais au dialogue, il a été ragaillardi par celui qui représente l’ombre de lui même, Etienne Tshisekedi qui fait dans la moindre mesure, figure d’un inconstant patenté, doublé d’une traîtrise observée par sa clique qui fricotent avec le « diable» pour déstabiliser le Congo.

Etienne TSHISEDEKI, dans son imprévisibilité maladive a vendu ce fameux dialogue non inclusif à ceux qui hésitaient et ceux qui ne voulaient pas y aller. Il a gagné son pari d’un trouble fait !

Même si, il venait comme dans ses habitudes, de faire marche en arrière, le mal est fait. Le doute est dans tous les esprits. A chaque chose malheur est bon… Lorsqu’on pense que ce monsieur sans personnalité, devrait diriger le Congo, on peut dire que, le Dieu du Congo veille sur cette Nation en proie de ses prédateurs. On a échappé belle, avec cet aventurier !

Qui croire ? Celui qui a maté la population lors des dernières élections, ou celui qui vient de tendre la perche à un pouvoir finissant ?

En posant ses fausses-vraies conditions, (sic) veut-il, augmenter les enchères chez les kabilistes, afin de faire passer la ciguë aux congolais, particulièrement à la diaspora congolaise, qui dans l’unisson disent non catégorique à cette singerie, grimacée par l’UDPS…?

30 ans de lutte acharnée contre son ami, Mobutu Seke Seko, cet éternel perdant, n’a rien compris de la vraie politique (Realpolitk). Il court derrière des injonctions de celui qui avait autrefois usurpé, volé, les dernières élections présidentielles de 2011, où UDPS, lui même dans ses turpitudes avait, de fait proclamé son candidat comme étant vainqueur, sans apporter, la moindre preuve de la victoire de leur cador, transformé en 4 années seulement, à un lambeau ventru-corrompu, un détritus de la politique …

Ce petit «ramasse-miettes» de Limeté, après avoir, dans une scène d’une grande médiocrité, qui reste d’ailleurs dans des annales, prête serment dans sa parcelle (République de Limeté), entouré de sa cour composée de vils acclamateurs sans jugeote, ose nous faire croire qu’il maîtrisait la situation. Après avoir renvoyé quelques congolais à l’échafaud, il ose dire à qui veut l’entendre qu’il serait, un homme sans casseroles ni passif. L’histoire est la pour nous rappeler le contraire : L’homme qui dira, lorsqu’il était ministre de l’intérieur, * “le crapaud est capturé” !

Après avoir mis également, un dispositif d’endormissement de la population sur son mot d’ordre hallucinant de l’hibernation, on dira ambages qu’il avait bien prémédité son forfait…

Après et après, ses moult verbiages de caniveau, on peut dire sans avoir froid aux yeux, qu’on est en face d’un imposteur fini…

ETIENNE TSHISEKEDI UNE GIROUETTE

Après avoir piqué la somme de 400 000 euros, virée sur le compte de Maman Marthe, destinée à l’UDPS, on peu dire qu’il est, selon toute vraisemblance, dans la grande cupidité et traîtrise. Après avoir invité toute le diaspora à la cotisation, la larmes à œil pour son hypothétique imperium et la vérité des urnes, on pourra dira qu’il était de mèche avec la Kabilie…

Il trouve bon aujourd’hui, dans son incapacité mentale à décider sur le devenir de la RDC, sans concertation aucune, largue ses amis de l’opposition, comme c’est fut le cas pour les dernières élections où l’opposition avait supplié Etienne TSHISEKEDI, de faire bloc ensemble pour consolider leur victoire. Il prend une fois de plus à contre-pied, l’opposition et s’en va seul vers le dialogue non inclusif qui ramène inexorablement, les congolais, vers un glissement voulu par celui qui se frotter les mains avec l’aide du vieux de la « république de Limité ». Grâce, à Etienne Tshisekedi, le Congo est sur la pente descente vers les Abymes de l’enfer.

Dans sa ferme de Kingakati, Joseph KABILA, doit jubiler, en ayant terrassé, ce que les congolais appelaient jadis, patriotiquement et affectueusement le vieux Sphinx de Limité…

Il prend même le malin plaisir de dire devant un parterre de diplomates, pour narguer le vieux de Limeté, je cite : “Un dialogue qui pourrait bénéficier ou pas de la médiation internationale. Tout en laissant, l’homme (sic)qui attend qu’on l’appelle en haleine… ! C’est lui, le maître du jeu…

Pour faire contre mauvaise fortune bon cœur, ce type de Limeté voudrait jouer à la dure, en dénonçant, un dialogue qui ne sera pas piloté par la communauté internationale. Décidément ce monsieur a, la mémoire courte.

A-t-il oublié, les promesses de cette même communauté internationale, qui lors des élections de 2011, avait fait croire ce troubadour de la politique : Ne créez pas des troubles à Kinshasa et vous aurez pour bientôt, votre imperium et l’effectivité du pouvoir qui vous revient de fait

La « gueule » dans le sable, ce monsieur de la république de Limité, marche sur les pas de son bourreau et son futur guide, pour récupérer sa médaille de Bronze ( La primature ).

On aura tout vu avec cet inconstant maladif de Limeté !

Roger BONGOS

 * “le crapaud est capturé“, en relation avec l’arrestation de Emery Patrice LUMUMBA

Laisser un commentaire