Share
RDC : Du 19 au 22 août à l’Institut Mgr Bokeleale  Ouverture des travaux de la Promo scolaire nationale 2015

RDC : Du 19 au 22 août à l’Institut Mgr Bokeleale Ouverture des travaux de la Promo scolaire nationale 2015

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’initiation à la nouvelle citoyenneté (EPS-INC), Maker Mwangu Famba, a ouvert hier mercredi les travaux de la commission nationale de promotion scolaire 2015 au cours d’une cérémonie organisée dans la salle culturelle de l’Institut Mgr Bokeleale dans la commune de la Gombe.


Ces travaux qui se déroulent du 19 au 22 août 2015 sont placés sous le thème » Ne jamais trahir l’Ecole « . Ils réunissent 200 participants.

Dans son mot d’ouverture, le ministre Maker Mwangu a déclaré que tout le programme d’action du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’initiation à la nouvelle citoyenneté (EPS-INC) doit avoir pour centre de gravité l’école avec un impact réel sur la classe qui doit fonctionner de manière idéale

» L’école que nous voulons est celle qui répond à la vision de la Révolution de la modernité en vue de faire de la RDC une nation émergente « , a souligné le ministre de l’EPS-INC. ».

Pour le ministre Maker Mwangu, il s’agit d’une école qui contribue à la promotion du droit de l’enfant à l’éducation ; d’une école d’excellence où la médiocrité et la culture des antivaleurs n’ont pas de place ; d’une école d’avant-garde compétitive sur l’échiquier mondial par la formation des citoyens et citoyennes patriotes, responsables et compétents. L’avènement d’une telle école, a noté le ministre, exige un nouveau type d’homme et de femme caractérisés par une mentalité nouvelle et animés par les méthodes rénovées de travail.

A ce sujet le ministre a martelé que » rien ne sera plus comme avant « , précisant que tout gestionnaire sera désormais rigoureusement soumis aux devoirs de transparence, de résultats et de redevabilité. Le gestionnaire sera également évalué systématiquement tout au long de ses prestations.

En outre, le ministre s’est dit préoccupé par » la timide implication des parents dans le fonctionnement des écoles « . Pour Maker Mwangu, les parents doivent apprendre à jouer pleinement leurs rôles reconnus par différents textes juridiques et réglementaires, en ayant à l’esprit que la loi-cadre de l’enseignement national les positionne au premier plan des partenaires de l’Etat dans le domaine de l’éducation.

Il a également souligné que la gestion pédagogique de l’école demeure la gestion centrale au service de laquelle s’opèrent toutes les autres gestions : administrative, patrimoniale et financière de l’établissement scolaire.

Pour sa part, le secrétaire général à l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Lufunisabo Bundoki, a indiqué que la promotion scolaire nationale 2015 se tient dans un contexte marqué par une forte volonté politique de gagner le pari de la qualité, de l’enseignement sans pour autant lâcher l’élan pour un meilleur accroissement de l’accès et un renforcement accru de la bonne gouvernance du système éducatif.

» Notre Ecole, a souligné M. Lufunisabo, doit retrouver ses marques de noblesse pour redevenir un creuset des valeurs positives, un milieu qui répugne les antivaleurs et un espace où ; prime la pédagogie, soutenue par une gestion saine des ressources « .

A en croire le secrétaire général de l’EPSP, le sous-secteur de l’EPS-INC doit désormais être géré avec professionnalisme » pour que l’école puisse véritablement répondre aux attentes du gouvernement « .

LA TEMPETE DES TROPIQUES 

Laisser un commentaire