Share
RDC-Incurie : Kabila accuse mais ne réagit pas  : le gouvernement accuse les rebelles rwandais d’être auteurs des crimes actuels dans l’est

RDC-Incurie : Kabila accuse mais ne réagit pas : le gouvernement accuse les rebelles rwandais d’être auteurs des crimes actuels dans l’est

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a accusé lundi les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) d’être les auteurs des conflits entre les communautés Hutus et Nandés dans le Nord-Kivu.

“C’est une provocation délibérée des FDLR qui ne veulent pas participer à l’opération de rapatriement et qui essaient de déstabiliser la région pour distraire les autorités, gagner du temps et pérenniser leur présence en RDC”, a indiqué le ministre congolais de la Communication et Médias, Lambert Mende, au cours d’un point de presse.

Les rebelles rwandais s’en prennent à certaines communautés congolaises pour les opposer, a déclaré M. Mende, qui fonde son argumentaire sur le rapport d’une délégation du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité.

Il a saisi l’opportunité pour lancer un appel aux populations locales à se distancer des FDLR, réaffirmant la détermination du gouvernement à multiplier les actions visant à réaliser une coexistence pacifique entre les communautés du Nord-Kivu.

Laisser un commentaire