Share
RDC : Kabila fait mourir de faim, les prisonniers. A Mbuji-Mayi, six détenus sont mort de faim

RDC : Kabila fait mourir de faim, les prisonniers. A Mbuji-Mayi, six détenus sont mort de faim

Six prisonniers sont morts de l’hypoglycémie dans la prison de Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental, où la malnutrition sévit depuis plusieurs mois. La sixième victime a été enregistrée mardi 29 septembre, ce qui ramène à onze, le nombre de prisonniers qui sont décédés dans cette unité de détention en septembre.

La prison de Mbuji-Mayi connait une rupture totale de vivres pour les détenus, depuis le 13 Septembre dernier. Le directeur de cette maison carcérale prévenait des conséquences de cette situation. Laurent Bafuafua parlait de « décès en cascade » qui surviendrait si des mesures idoines n’étaient prises. Son appel n’a pas été entendu.

La dernière fois que le gouvernement a envoyé la dotation pour la ration des détenus de Mbuji-mayi remonte à mai 2015, indiquent des sources pénitentiaires. Le comité de gestion de la prison s’était engagé à payer les fournisseurs des vivres dès réception des fonds gouvernementaux. Finalement, faute de recouvrer totalement leurs créances, ils ont arrêté de livrer la nourriture.

En visite de travail à Mbuji-Mayi , le vice-ministre de la Justice, Mboso Nkodia Kwanga avait ordonné, le 5 septembre, la libération d’une centaine de prisonniers et facilité le transfert à l’hôpital des prisonniers souffrant de tuberculose. Des mesures qui n’ont pas permis d’améliorer la situation des détenus.

Le ministre provincial de la Justice du Kasaï-Oriental, Jean-Claude Musaas Manyong a finalement lancé le 12 septembre un appel à « toutes les personnes de bonne volonté » pour apporter des aliments aux détenus de cette prison.

Pour l’heure, seule l’église évangélique «La rosée du ciel» a apporté un don à ces prisonniers.

Laisser un commentaire