Share
AFFRONTEMENT A KINSHASA ETUDIANTS-POLICIERS: LES ETUDIANTS DE L’ISTA EXIGENT LA BAISSE DES FRAIS ACADEMIQUES.

AFFRONTEMENT A KINSHASA ETUDIANTS-POLICIERS: LES ETUDIANTS DE L’ISTA EXIGENT LA BAISSE DES FRAIS ACADEMIQUES.

AFFRONTEMENT A KINSHASA ETUDIANTS-POLICIERS: LES ETUDIANTS DE L’ISTA EXIGENT LA BAISSE DES FRAIS ACADEMIQUES.
Summary:
Tôt ce mercredi 09 Novembre 2016,les étudiants de l'Institut Supérieur des Techniques Appliquées(ISTA) ont manifesté leur mécontentement face à la hausse des frais académiques,édition 2016-2017 fixés à trois cents dollars américains(300$).En effet,le service administratif et financier de l'Université a revu à la hausse le taux de change de la monnaie locale qui evalait à 967 francs pour un dollar americain à 1.122 francs

0%

AFFRONTEMENT A KINSHASA ETUDIANTS-POLICIERS: LES ETUDIANTS DE L'ISTA EXIGENT LA BAISSE DES FRAIS ACADEMIQUES.

Tôt ce mercredi 09 Novembre 2016,les étudiants de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées(ISTA) ont manifesté leur mécontentement face à la hausse des frais académiques,édition 2016-2017 fixés à trois cents dollars américains(300$).

En effet, le service administratif et financier de l’Université a revu à la hausse le taux de change de la monnaie locale qui evalait à 967 francs pour un dollar americain à 1.122 francs.

Indignés de la situation,les étudiants ont voulu faire entendre leur voix en barricadant les routes menant vers le campus de cette institution supérieure notamment les avenues du flambeau, kabinda, Poids lourds…brûlant des pneus, saccageant tout sur leur passage,incendiant les véhicules se trouvant par malheur aux environs.
Un peu plus de deux heures plutard, un camion de la police d’intervention va s’emmener avec à son bord beaucoup de policiers tirant des coups de feu en direction des manifestants,quadrillant tout » Bon marché,un des quartiers de la commune de Barumbu à kinshasa.
Bilan:une vingtaine d’étudiants blessés dont cinq grievement par balle,selon le service médical permanent de l’ISTA. Plusieurs personnes arrêtées.
Mais déjà,Mr.Kasengedia Mutumbe, directeur général de cet institut supérieur des techniques appliquées annonce la baisse du taux à 967 francs congolais.
Marithé Yamate
Correspondante Afrique Rédaction à Kinshasa

Laisser un commentaire