Share
RDC : Kinshasa suspend l’importation des produits de grande consommation: une mesure qui vise la protection de l’industrie locale

RDC : Kinshasa suspend l’importation des produits de grande consommation: une mesure qui vise la protection de l’industrie locale

La République démocratique du Congo (RDC) a interdit pour une durée de six mois, l’importation de plusieurs produits de grande consommation pour notamment “protéger l’industrie locale”, a déclaré, lundi, à Anadolu le ministre congolais du Commerce extérieur Jean-Lucien Bussa.

RDC : Kinshasa suspend l’importation des produits de grande consommation: une mesure qui vise la protection de l’industrie locale
Summary:
La République démocratique du Congo (RDC) a interdit pour une durée de six mois, l'importation de plusieurs produits de grande consommation pour notamment "protéger l'industrie locale", a déclaré, lundi, à Anadolu le ministre congolais du Commerce extérieur Jean-Lucien Bussa.

0%

RDC : Kinshasa suspend l’importation des produits de grande consommation: une mesure qui vise la protection de l'industrie locale

User Rating: 0 (0 votes)

La République démocratique du Congo (RDC) a interdit pour une durée de six mois, l’importation de plusieurs produits de grande consommation pour notamment “protéger l’industrie locale”, a déclaré, lundi, à Anadolu le ministre congolais du Commerce extérieur Jean-Lucien Bussa.

La mesure s’applique aux produits comme le sucre, la bière, les boissons sucrées et gazeuses, selon le ministre. Evoquant le “protectionnisme”, le ministre congolais a expliqué que les industries locales “peinent à survivre à cause des importateurs qui pratiquent des prix en dessous du coût de production locale”.

Dans le Sud-est et l’Ouest spécifiquement, Kinshasa a interdit l’importation du ciment gris des barres de fer, selon la même source, ajoutant que la mesure vise aussi à lutter contre la “contrebande” au niveau des postes frontaliers.

Ces importations ont poussé, il y a quelques mois, une grande brasserie historique à “fermer deux de ses usines dans les provinces du Kongo-central (Sud-ouest) et de l’Equateur (Ouest)”, a argumenté Bussa indiquant que la RDC reste “largement ouverte” au commerce international.

Mais toute importation en cours initiée avant le 25 août (date à laquelle un arrêté a été signé) “peut bénéficier d’une dérogation à condition qu’elle soit signalée, dans le délai de quinze jours au gouvernement”, a conclu le ministre. Agence AA

Laisser un commentaire