Share
RDC : Lambert Mende, porte voix de l’occupation, dit que le glissement n’est pas à l’ordre du jour du dialogue en gestation

RDC : Lambert Mende, porte voix de l’occupation, dit que le glissement n’est pas à l’ordre du jour du dialogue en gestation

Le dialogue initié par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange n’est pas destiné à négocier le glissement de son mandat présidentiel, a déclaré jeudi 23 juillet le ministre de la Communication et médias, Lambert Mende, au cours d’un échange avec des leaders estudiantins en perspective des élections générales prévues en 2015 et 2016.

« La Constitution a prévu le glissement et nous le vivons avec le Sénat, les assemblées et les gouvernements provinciaux. Il est prévu aussi pour le Président de la République qui reste en place jusqu’à la prestation de serment du nouveau Président », a-t-il déclaré.

Mende Omalanga s’est ensuite appesanti sur la nécessité de tenir le dialogue pour assurer la bonne fin du cycle électoral. « Nous constatons que des choses méritent d’être changées dans notre comportement. Nous avons des problèmes de société non résolus au plan institutionnel. Nous devons nous mettre autour d’une table pour en parler sinon on risque de rater les élections », a soutenu le ministre.

Le coût du forum prévu pour se dérouler avec un format réduit, a-t-il ajouté, ne peut en rien perturber le financement du découpage territorial. Le ministre Mende a souhaité que le dialogue projeté puisse structurer ses résolutions pour ne pas donner lieu par la suite à des interprétations divergentes.

ACP

Laisser un commentaire