Share
RDC: Le football congolais est «hors-jeu» pour 2016

RDC: Le football congolais est «hors-jeu» pour 2016

RDC: Le football congolais est «hors-jeu» pour 2016
Summary:
Après l'élimination du TP Mazembe, la disqualification, mardi, de l'AS Vita club de Kinshasa, anéantie tout espoir de victoire à la ligue des champions d'Afrique. Avec la disqualification, mardi, de l'AS Vita club de Kinshasa, le football congolais est «hors-jeu» pour cette année 2016, même si la qualification du célèbre TP Mazembe à la coupe de la confédération, sert de maigre consolation, estiment observateurs et supporters congolais rencontrés par Anadolu.

0%

RDC: Le football congolais est «hors-jeu» pour 2016

Après l’élimination du TP Mazembe, la disqualification, mardi, de l’AS Vita club de Kinshasa, anéantie tout espoir de victoire à la ligue des champions d’Afrique.

Avec la disqualification, mardi, de l’AS Vita club de Kinshasa, le football congolais est «hors-jeu» pour cette année 2016, même si la qualification du célèbre TP Mazembe à la coupe de la confédération, sert de maigre consolation, estiment observateurs et supporters congolais rencontrés par Anadolu.

Mardi, l’AS Vclub a été écarté de la plus prestigieuse des compétitions africaines interclubs dont le tenant du titre est le Tout puissant Mazembe, célèbre club congolais, détenteur de cinq championnats de la CAF qui a été, lui aussi éliminé de la ligue des champions d’Afrique, en huitième de finale.

Si le champion en titre ne va pas défendre sa couronne après une défaite à l’aller (2-0) face au club marocain de Wydad Cassablanca, et un score nul (1-1) lors du match retour à Lubumbashi, le 20 avril dernier à domicile, l’AS Vita a, lui, été éliminé après la plainte du Stade Malien de Bamako (Mali) sur la non éligibilité supposée du joueur Idrissa Traoré.

Celui-ci a été aligné durant les matchs préliminaires de la Ligue des Champions d’Afrique par l’AS Vita Club de Kinshasa (RD Congo), indique la CAF, dans un communiqué publié sur son site internet.

Sous les couleurs du Stade Malien en 2015, Idrissa Traoré avait été suspendu par le jury disciplinaire de la CAF pour quatre matchs, poursuit le communiqué qui précise que le joueur n’avait purgé qu’ un seul match et devait donc être suspendu pour les trois matchs de suspension restants.

«Cependant, ajoute le document de la CAF, l’AS Vita a aligné le joueur durant le tour préliminaire de la Ligue des Champions d’Afrique contre Mafunzo du Zanzibar en février 2016. »

La Commission d’organisation des compétitions interclubs qui évoque les articles 9 et 10 du chapitre VII de ses règlements, a donc décidé de disqualifier l’AS V.Club de la Ligue des Champions Afrique 2016, et de repêcher Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), le dernier club contre lequel As Vita Club a joué avant sa qualification pour la phase de groupes.

L’article 10 indique en effet que «toute équipe qui aura commis une fraude sur l’identité d’un joueur ou qui aura aligné un joueur suspendu ou non qualifié aura match perdu par pénalité et sera définitivement éliminée de la compétition dès que les faits invoqués seront établis par la Commission interclubs de la CAF ».

Avec cette disqualification, c’est l’espoir d’un titre qui s’envole, pour les supporters congolais.

« Nous sommes terriblement déçus, surtout que Vita progressait bien, maintenant, la RDC est définitivement écarté du continent dans le plus important championnat », lâche William Ndjate, supporter de l’As Vita Club rencontré à Kinshasa.

Une déception que partagent de nombreux kinois qui soutiennent la célèbre organisation sportive de la capitale et qui multiplient les théories, y compris politiques, autour des comptoirs des cafés. « Le Vita est dirigé par un général de l’armée congolaise proche du président Joseph Kabila. Il est possible que Moise Katumbi [opposant et président du TP Mazembe] qui est membre du comité exécutif de la FIFA est pu influencer la décision de la CAF », spéculent des supporters.

Pour « Daddy » un fervent supporter du FC Renaissance, rivale de V.Club, il ne fait aucun doute que c’est une question de « jeu politique ».  » Après la chute du Tout puissant Mazembe, certains proches de ce club seraient prêts à tout pour que V.Club ne triomphe pas » lance-t-il à Anadolu.

« Vous savez actuellement tout profite aux politiques, même le football ici en RDC où la campagne électorale semble déjà être lancée alors qu’on ne sait même pas si les élections auront lieu » surenchérit un fan de l’AS Vita, qui préfère garder l’anonymat.

Du côté de l’AS Vita, on dit «consommer la sanction», mais on reproche «au patronat du football congolais de ne pas avoir prévenu le club lors de ses récentes prestations au pays ».

« La CAF avait bien notifiée à la fédération congolaise de football association (FECOFA) depuis janvier dernier, la liste des joueurs qui étaient sous le coup des sanctions. Il est décevant que notre fédération n’ait jamais transmis cette information aux quatre clubs Congolais qualifiés pour les interclubs de la CAF dont nous faisions partis » a réagit Patrick Banichay, secrétaire général de l’AS Vclub, joint par téléphone.

Une justification qui n’est toutefois pas du goût des supporters. «La faute revient entièrement à l’AS Vita Club qui s’est délibérément exposé à cette sanction en alignant un joueur non admis. C’est une légèreté de la part de la direction du club à cause de laquelle la RDC se voit écartée de la plus importante compétition footballistique en Afrique», estime Patrick Félix Abely, supporter de Vita en ville de Goma dans l’est de la RDC.

TP Mazembe de Lubumbashi (Sud) , Lupopo de Lubumbashi , Don Bosco et désormais le As Vclub de Kinshasa, les quatre clubs congolais initialement en lice pour le championnat, resteront finalement dans les vestiaires.

Quoique le Tout puissant Mazembe pourra toujours se consoler en disputant la phase de poules de la Coupe de la Confédération face aux Algériens du Mouloudia Bejaia, aux Tanzaniens des Young Africans et aux Ghanéens de Medeama. Un tirage au sort effectué mardi au Caire, plutôt clément pour le club congolais qui a perdu (temporairement?) son trône.

Les premiers matchs de groupe de la Ligue des champions africaine auront lieu du 17 au 19 juin prochain,

Pascal Mulegwa/Fiston Mahamba/Esma Ben Said

Laisser un commentaire

*