Share
RDC, LE FRONT POUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION: UN AUTRE FRONT CONTRE KABILA.

RDC, LE FRONT POUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION: UN AUTRE FRONT CONTRE KABILA.

RDC, LE FRONT POUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION: UN AUTRE FRONT CONTRE KABILA.
Summary:
Autour du Mouvement de libération du congo, la formation politique chére au sénateur congolais Jean-pierre Bemba, une quarantaine de partis politiques et une trentaine d'organisations de la société civile de la République Démocratique du Congo persistent et signent "Pas de prolongation pour Joseph kabila au délà de 2016...

0%

LE FRONT POUR LE RESPECT DE LA CONSTITUTION:UN AUTRE FRONT CONTRE KABILA.

Autour du Mouvement de libération du congo, la formation politique chére au sénateur congolais Jean-pierre Bemba, une quarantaine de partis politiques et une trentaine d’organisations  de la société civile de la République Démocratique du Congo persistent et signent « Pas de prolongation pour Joseph kabila au délà de 2016; la loi suprême congolaise doit être respectée dans toute son intégralité », la plate-forme qui tire son origine de la volonté de l’ensemble de la population congolaise exprimée dans la constitution du 18 février 2006 paufine déjà des stratégies pour atteindre l’un des objectifs qu’elle s’est assignée sinon le plus important notamment le respect de la constitution.

Lundi 31 octobre 2016, la conférence épiscopale nationale du congo(CENCO) qui entame de nouvelles consultations à la demande du chef de l’Etat sortant s’est entretenue avec les membres de cette nouvelle structure ainsi qu’avec ceux du Rassemblement des forces politiques et sociales acquis au changement que chapeaute Etienne Tshisekedi, président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS).
Au menu,amener les deux plate-formes politiques de l’opposition politique congolaise à sortir leurs points communs de désaccord avec l’accord politique issu du dialogue politique tenu sous la facilitation d’Edem kodjo.
Dans l’entre-temps,le Rassemblement maintient son meeting de ce samedi 05 novembre 2016 sur l’esplanade du boulevard triomphal,dans la capitale congolaise alors que le Gouvernorat de la ville réaffirme,à travers un communiqué officiel,sa décision interdisant la tenue de toute manifestation publique jusqu’à nouvel ordre.
synthese-marithe-yamate-rdc-afrique-redaction
Marithé yamate

Laisser un commentaire