Share
RDC : Le gouvernement via ANR, intimide les défenseurs des droits de l’homme

RDC : Le gouvernement via ANR, intimide les défenseurs des droits de l’homme

Kinshasa, le 21 octobre 2015 – 35 Organisations de défense des droits de l’homme  (ONGDH) dénoncent les intimidations dont sont victimes les membres de « Amis de Nelson Mandela pour les Droits de l’Homme (ANMDH) et les activistes pro-démocratie de la Lutte pour le Changement (LUCHA) de la part de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

Il s’agit de MM. Robert ILUNGA, Président des ANMDH, Juvin KOMBI et Luc NKULULA, tous deux activistes de la LUCHA.

Les 35 ONGDH vous prient d’intervenir de toute urgence en leur faveur auprès du Gouvernement de la RDC pour prévenir toute atteinte physique, morale ou psychologique.

En effet, ce mercredi 21 octobre 2015 la LUCHA et l’ AMNDH ont organisé une conférence de presse, dans les locaux de cette dernière, situés sur l’avenue Victoire, n° 42,  quartier Kauka dans la commune de Kalamu à Kinshasa au cours de laquelle elles ont présenté les résultats de la mission de plaidoyer menée à Kinshasa pour la libération de Fred BAUMA et Yves MAKWAMBALA,  respectivement militant de la Lucha et webmaster du collectif Filimbi, actuellement détenus à la prison de Makala.

Alors que la conférence de presse venait de prendre fin, deux personnes non autrement identifiées mais se réclamant être agents de service de renseignements (ANR) ont, sans mandat ni ordre de mission, harcelé les membres de l’ANMDH dont Robert ILUNGA en les obligeant à se rendre à leur bureau. Face à leur refus, ces agents étaient repartis promettant de revenir, cette fois-là, accompagnés des éléments de la police pour les y contraindre.  Quelques heures plus tard, Robert ILUNGA a reçu l’appel du responsable du bureau de l’ANR-Kalamu, dont le numéro de téléphone est 0814670738,  l’invitant à son bureau.

Actions à demander au Gouvernement de la RDC:

  • De faire respecter l’exercice des libertés d’association et d’expression ;
  • De garantir à Robert ILUNGA, Juvin KOMBI et Luc NKULULA la protection de leur intégrité physique, morale et psychologique ;
  • De faire mener une enquête judiciaire indépendante et impartiale pour identifier les auteurs de ces faits et les poursuivre en justice ;
  • De prendre des dispositions qui s’imposent afin de s’assurer que ce genre des violations ne puisse plus se répéter,
  • Adresses :
  • S.E M. Joseph Kabila, Président de la République Palais de la Nation, Kinshasa/Gombe, République Démocratique du Congo, Fax +243 88 02 120, Email : [email protected]
  • S.E M. Augustin Matata Ponyo, Premier Ministre et Président du Comité de Pilotage de l’entité de liaison pour les droits de l’Homme, Avenue Roi Baudouin, n° 5, Kinshasa/Gombe, République Démocratique du Congo , Email : [email protected]
  • S.E M. Tambwe Mwamba, Ministre de la Justice et des Droits Humains, BP 3137, Kinshasa Gombé, République Démocratique du Congo, Fax : + 243 88 05 521, Email : [email protected] ; [email protected]
  • M. Flory Kabange Numbi, Procureur Général de la République ; Email : [email protected], [email protected]
  • Mission permanente de la République démocratique du Congo auprès des Nations Unies, Avenue de Budé 18, 1202 Genève, Suisse, Email : [email protected], Fax : +41 22 740.16.82
  • Ambassade de la République démocratique du Congo à Bruxelles : 30 Marie de Bourgogne, 1000 Bruxelles, Belgique. Email : [email protected]. Fax : + 32.2.213.49.95

 

Les 35 ONGDH vous remercient de les informer des actions menées à travers :

Les 35 ONGDH signataires :

  1. ACAJ, Association congolaise pour l’Accès à la Justice
  2. ACADHOSHA, Action des Chrétiens des droits de l’Homme à Shabunda
  3. ACIDH, Action contre l’impunité pour les Droits Humains
  4. ANMDH, Les Amis de Nelson Mandela pour les Droits de l’Homme
  5. AC, Anges du Ciel pour les Droits de l’Homme
  6. ACIDI, Action Chrétienne d’Initiative pour le Développement Intégral
  7. Avocats Sans Frontières/RDC
  8. BCSC, Bureau de Coordination provinciale de la Société Civile du Sud-Kivu
  9. BDDH, Bureau Islamique pour la Défense des Droits de l’Homme
  10. CADTM, Conseil pour l’Allègement de la dette des pays du Tiers monde
  11. CCJT, Coalition Congolaise pour Justice Transitionnelle
  12. Centre de Droits de l’Homme et du droit international Humanitaire
  13. CI, Congo en Image
  14. CJP/Kimbanguiste
  15. COSCCET, Conseil des Eglises pour la Transformation
  16. CVDHO, Commission de Vulgarisation des Droits de l’Homme
  17. DDM, Dynamique pour le développement du Maniema
  18. FDH, Fédération des Droits Humains
  19. FJPM, Fédération des Jeunes pour la Paix Mondiale
  20. FORFEM, Forum des Femmes Ménagères
  21. GANVE, Groupe d’Action Non Violente Evangélique
  22. GJL, Groupe Justice et Libération
  23. GL, Groupe Lotus
  24. GLJP, Groupe Lufulanga pour la Justice et la Paix
  25. HR, Human Rescue
  26. IRDH, Institut de Recherche en Droits Humains
  27. Justitia ASBL
  28. JPDH, Journaliste pour la Défense des droits de l’Homme
  29. VO, La Voix des Opprimés/Isiro
  30. LICOF, Ligue Congolaise contre la Fraude
  31. LUCHA, Lutte pour le Changement
  32. ML, Maniema Liberté
  33. OSD, Œuvres Sociales pour le Développement
  34. SFD, Solidarité des femmes pour le développement
  35. SJDM, Solidarité des Jeunes animés pour le développement du Maniema

Lire la suite

http://www.sautiyacongo.org/le-gouvernement-doit-faire-cesser-les-intimidations-contre-les-defenseurs-des-droits-de-lhomme/

Laisser un commentaire

*