Share
RDC: Le navire chavire vers Kingakati. Les fidèles de Joseph Kabila réunis autour de lui…

RDC: Le navire chavire vers Kingakati. Les fidèles de Joseph Kabila réunis autour de lui…

Joseph Kabila a réagi pour la première fois depuis la fronde au sein de la majorité. Le président congolais a tenu une réunion dimanche 4 octobre avec des parlementaires demeurés dans sa famille politique dans sa ferme privée à Kingakati. Il a dit n’avoir jamais demandé la révision de la Constitution. Mais Joseph Kabila reste flou sur ses intentions pour un troisième mandat.

Ils se sont tous rendus dans la ferme présidentielle de la périphérie de Kinshasa, à Kingakati : 315 députés et 47 sénateurs. Ces parlementaires sont allés témoigner leur loyauté et leur fidélité au chef de l’Etat, explique le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.

Joseph Kabila s’est brièvement adressé à ses hôtes. Aucune allusion aux frondeurs, ceux qui se sont opposés à un éventuel troisième mandat de l’actuel président de la République. Mais il a été question en revanche des élections. La majorité doit être prête pour les affronter, a indiqué le président de la RDC. Et Joseph Kabila considère que seule sa famille politique est capable de gagner ces prochaines élections.

Il demande tout de même aux siens de préparer le dialogue. Un dialogue voulu par toutes les parties en réponse à ceux qui l’accusent de préparer la révision constitutionnelle. Joseph Kabila dément ces allégations. « Un procès d’intention », explique le chef de l’Etat. « Je me demande d’ailleurs pourquoi on a peur de Joseph Kabila ? » fait-il mine de s’interroger.

Candidat ou pas candidat pour un troisième mandat ? Selon Lambert Mende, joint au téléphone par RFI, c’est clair, le président respectera la Constitution. L’opposition en doute. Pour le député UNC Baudouin Mayo, le président Kabila devra lui-même répondre à cette question.
RFI

Laisser un commentaire