Share
RDC : Le SG de l’UPAP souligne les attributions de la SCPT face aux objectifs du millénaire

RDC : Le SG de l’UPAP souligne les attributions de la SCPT face aux objectifs du millénaire

Lors d’une matinée de réflexion animée hier

A l’invitation de la Société Congolaise des postes et des télécommunications, SCPT en sigle, le Secrétaire général de l’Union Panafricaine des Postes, en sigle UPAP, Monsieur Djibril Younous est arrivé à Kinshasa le dimanche 16 août 2015.


Il a été accueilli, à sa descente d’avion par les membres du Comité d’administration de la SCPT et le protocole d’Etat.

Dans la matinée du lundi 17 août, il a d’abord été reçu en audience par la Ministre du portefeuille, Louise Munga avant de se rendre à l’hôtel des postes où il a animé une matinée de réflexion sur le thème. » Le développement des services postaux sur l’intégration de l’économie numérique par les TIC « . Plusieurs cadres de cette entreprise ont suivi l’exposé du SG de l’UPAP appuyés des diapositives.

Introduisant la matière, Djibril Younous a déclaré qu’il allait parler de ce que la poste peut faire pour la mise en œuvre des objectifs du millénaire du développement et non pas de rêve. Avant toute chose, une parenthèse : l’UPAP qui entend fêter son centenaire en 2063 a déjà un agenda.

Aussi, a-t-il rappelé le fait qu’en tant que moteur du développement, la poste doit contribuer concrètement au développement du pays.

Développant la matière, le SG de l’UPAP a présenté huit objectifs du millénaire dans lesquels la poste est impérativement impliquée pour atteindre les résultats escomptés. Présentés sur diapos, les huit objectifs visent le développement ; l’éducation pour tous ; l’égalité des sexes parmi les employés ; la réduction de la mortalité des enfants de moins de 4 ans ; l’amélioration de la santé maternelle ; la lutte contre le VIH/Sida et d’autres maladies tropicales telle que le paludisme ; le développement des services postaux et la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement dans le domaine de transport, de l’énergie, de l’agriculture, de la banque postale, de la technologie de l’information et de la communication et le respect de la couleur de la peau.

La poste, moteur du développement

Moteur incontestable du développement, la poste a un rôle important à jouer dans la mise en œuvre de ces objectifs considérés dans chaque secteur de la vie économique. Par la voix de son SG, l’UPA a rassuré qu’elle accompagnera la poste dans sa politique de relance et de redynamisation.

A tout Seigneur, tout honneur, introduisant la cérémonie à l’occasion de cette visite de travail du SG de l’APA, le Directeur Général de la SCPT, Didier Musete, a rappelé à son hôte que la SCPT est en train de renaitre de ses cendres.

Toutefois, la désastreuse situation qu’elle a connue par le passé lui a couté cher. Néanmoins, grâce à la révolution de la modernité, dont la poste est une composante essentielle, la SCPT est en train de refaire sa santé sur tous les plans.

Est-il que la relance des activités postales sur l’ensemble du pays (365 points de desserte) ; le renforcement des capacités par la formation du personnel ; la satisfaction de la clientèle par l’amélioration de la qualité des services en recréant la confiance perdue auprès du public. Le DG s’est félicité en concluant : votre présence en RDC est un signal fort qui incite la poste congolaise à reprendre sa place dans le concert des nations en matière.

Bouclant la série des discours juste après l’intervention du président de l’autorité de régulation des PTT qui a tenu à rappeler qu’autant que rien ne peut remplacer la poste, autant rien ne peut remplacer l’ARPTC, la ministre du Portefeuille Louise Munga est revenue sur le leitmotiv selon lequel la poste est un moteur du développement. La ministre a rappelé de ce fait la fonction classique des opérateurs de la poste.

Une fois de plus, elle a encouragé le conseil d’administration, la délégation générale et le personnel de la SCPT à persévérer dans l’effort de redressement en vue d’affronter les nouveaux défis, passage obligé pour révolutionner le secteur postal. Madame la ministre a exhorté les travailleurs de la SCPT à saisir l’opportunité afin de permettre à la poste de reprendre les services de proximité, d’accéder dans l’aire de l’électronique et de servir de pilier pour un pays émergent à l’horizon 2030.

Le SG de l’UPA sera reçu en audience par le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, ce mardi 18 août 2015. Sa visite prendra fin demain mercredi 19 août 2015.

Par G.O.

LA TEMPETE DES TROPIQUES

Laisser un commentaire

*