Share
RDC : Malu-Malu veut sauver encore une fois de plus, celui qu’on appellerait Joseph KABILA, que son régime est finissant !

RDC : Malu-Malu veut sauver encore une fois de plus, celui qu’on appellerait Joseph KABILA, que son régime est finissant !

A 13 mois de la présidentielle en République démocratique du Congo, les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi soir la démission du président de la commission chargée d’organiser ces élections que, soupçonne l’opposition, le pouvoir voudrait retarder…

Malu Malu a été très proche de Mzé Kabila, la victime du pouvoir génocidaire qui trône à la tête de la RDC...Il est aussi le membre influent du PPRD qui veut, coûte que coûte sauver celui qui sera le prochain pensionnaire de la CPI, d’ici peu…

Alors, cette démission ne doit pas faire plaisir aux congolais, mais de les mettre dans un état d’inquiétude…

Rappelez-vous, que ce petit abbé défroqué, chassé par l’église, a été à la base en 2006, d’une gigantesque tricherie des élections opposant Jean Pierre BEMBA, l’homme qui acceptera l’inacceptable, à  » Joseph KABILA, inconnu autrefois en RDC. Tombé comme un cheveu dans une soupe ! Plutôt, dans une bassine que tout le monde accourt pour se goinfrer, au détriment de la population terriblement paupérisée de manière outrancière…

L’imposteur et usurpateur, celui qu’on appelle Kabila dirige la RDC depuis 2001 et la Constitution lui interdit de se représenter en 2016, mais l’opposition le soupçonne de manœuvrer pour se maintenir au pouvoir au-delà de la fin de son mandat, qui s’achève en décembre 2016, quitte à retarder les élections.

En septembre, une décision de la Cour constitutionnelle a rendu caduc le calendrier électoral de la Céni qui prévoyait la tenue d’une succession de scrutins jusqu’à la présidentielle de novembre 2016.

Ceux qui croiront encore à ses soi-disant, problèmes de santé, sont aussi naïfs, que ceux qui croient, aux hypothétiques élections qui seront « organisées » en 2016…

Cette démission est synonyme du glissement, et les congolais ne doivent pas se réjouir de cette annonce qui à mes yeux est encore une fois de plus, le Joker désespérant de Kingakati !

Roger BONGOS

Laisser un commentaire

*