Share
RDC : Où est Kabila ? Nouvelles attaques près de Beni, cinq morts

RDC : Où est Kabila ? Nouvelles attaques près de Beni, cinq morts


Cinq civils ont été tués dans deux nouvelles attaques dans la région de Beni, dans l’Est de la République démocratique du Congo, frappée depuis près d’un an par une succession de tueries attribuée à des rebelles ougandais, a-t-on appris mardi auprès des autorités locales.

Les corps de « trois personnes tuées à la machette » ont été retrouvés mardi matin près de Mbau, à une vingtaine de kilomètres au nord de Beni, dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à l’AFP l’administrateur du territoire de Beni, Amisi Kalonda.

Selon M. Kalonda, joint par téléphone de Goma, la capitale du Nord-Kivu, deux autres personnes, « des conducteurs de motos« , ont été tués un peu plus au sud dans l’après-midi par balles.

M. Kalonda a fait porter la responsabilité de ces nouvelles morts aux rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF).

Joint également par téléphone, Teddy Kataliko, président de l’ONG Société civile de Beni, a « appelé les autorités à « s’impliquer davantage dans la sécurité des personnes dans [le] secteur ».

Rebelles musulmans opposés au président ougandais, Yoweri Museweni, les ADF sont implantés depuis vingt ans dans l’est de la RDC.

Ils sont accusés par les autorités et l’ONU d’avoir tué plus de 400 civils essentiellement à l’arme blanche, dans une série de massacres ou d’attaques perpétrés depuis octobre 2014 dans le territoire de Beni et aux confins de la Province Orientale voisine.

Arrêté en avril en Tanzanie, le chef des ADF, Jamil Mukulu, a été extradé en Ouganda en juillet.

Le Nord-Kivu est déchiré depuis plus de vingt ans par des conflits armés alimentés par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières de la région et des rivalités entre puissances régionales.

AFP

Laisser un commentaire

*