Share
RDC pays du viol et crimes : Une trentaine des prévenus condamnés pour crime contre l’humanité, viol collectif et esclavage sexuel à Kiwanja (Rutshuru)

RDC pays du viol et crimes : Une trentaine des prévenus condamnés pour crime contre l’humanité, viol collectif et esclavage sexuel à Kiwanja (Rutshuru)

RDC pays du viol et crimes : Une trentaine des prévenus condamnés pour crime contre l’humanité, viol collectif et esclavage sexuel à Kiwanja (Rutshuru)
Summary:
Le Tribunal militaire de Rutshuru, Province du Nord-Kivu, siégeant en chambre foraine, a prononcé dernièrement à Kiwanja, dans le territoire du même nom, le jugement de trente prévenus poursuivis par l’organe de la Loi pour des infractions de crime contre l’humanité, viol collectif et esclavage sexuel.

0%

RDC pays du viol et crimes : Une trentaine des prévenus condamnés pour crime contre l’humanité, viol collectif et esclavage sexuel à Kiwanja (Rutshuru)

Le Tribunal militaire de Rutshuru, Province du Nord-Kivu, siégeant en chambre foraine, a prononcé dernièrement à Kiwanja, dans le territoire du même nom, le jugement de trente prévenus poursuivis par l’organe de la Loi pour des infractions de crime contre l’humanité, viol collectif et esclavage sexuel.

Parmi le trente (30) prévenus, dix sept (17) civils faisant partie, pour la plupart, de la bande à Fidel Kayari, un bandit de grands chemins de Rutshuru, et onze (11) autres prévenus inculpés pour infraction d’enlèvement, extorsion et détention illégale d’armes et munitions de guerre, ont été condamnés tous à la peine de mort.

En outre, trois (3) autres prévenus militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), dont deux du 601ème Régiment basé à Rumangabo, et un sergent, ont écopé de vingt ans de prison pour viol d’enfant, tandis que leur compagnon d’armes du 307 ème Régiment, a été condamné à la peine de mort pour avoir égorgé un enfant de neuf ans dans la localité de Kiringa.

Un des policiers a été condamné à la peine de mort pour avoir tué son commandant dans le secteur de Tongo, tandis que l’autre a été condamné à quatorze ans de prison pour avoir violé un enfant. Une gardienne de prison de Rusthuru a été condamnée à mort pour avoir facilité l’évasion de plus de 150  détenus de la prison de cette localité en 2015. Trois personnes ont été acquittées pour insuffisance des preuves. ACP

Laisser un commentaire