Share
RDC: poursuite des discussions sur la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre

RDC: poursuite des discussions sur la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre

RDC: poursuite des discussions sur la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre
Summary:
Les signataires de l'accord politique du 31 décembre sur le partage du pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) jusqu'aux prochaines élections ont poursuivi jeudi leurs travaux pour la mise en œuvre de cet accord en mettant sur pied trois commissions pour rapprocher les points de vues en présence, ont rapporté plusieurs médias.

0%

RDC: poursuite des discussions sur la mise en œuvre de l'accord de la Saint-Sylvestre

Les signataires de l’accord politique du 31 décembre sur le partage du pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) jusqu’aux prochaines élections ont poursuivi jeudi leurs travaux pour la mise en œuvre de cet accord en mettant sur pied trois commissions pour rapprocher les points de vues en présence, ont rapporté plusieurs médias.

Une séance plénière était prévue à 17h00 locales (même HB) au centre interdiocésain de Kinshasa, qui abrite les négociations menées entre la Majorité présidentielle (MP, qui soutient l’action du président Joseph Kabila) et les différentes composantes de l’opposition.

Taille du gouvernement et nomenclature des ministères

Les trois commissions sont chargées de fixer la taille du prochain gouvernement d’union nationale de transition et la nomenclature des ministères. Elles doivent aussi définir les modalités pratiques de mise sur pied d’un nouveau Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSAP) et de la réforme d’institutions comme la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et le Conseil supérieur de l’Audiovisuel congolais (Csac), a précisé le site d’informations Actualité.cd.

Un autre site, 7sur7.cd, qui a obtenu le document détaillant la position des uns et des autres sur la composition du futur gouvernement, affirme pour sa part que les propositions de la MP, de l’opposition et de la société civile contiennent des « divergences surmontables« .

L’accord du 31 décembre, négocié sous l’égide de l’épiscopat, vise à sortir la RDC de la crise politique née du maintien du président Kabila à la tête du pays après l’expiration de son mandat. Les parties ont convenu de le maintenir au pouvoir jusqu’à la tenue d’une présidentielle prévue « fin 2017« . Avec Belga

Laisser un commentaire

*