Share
RDC : Que font les Fardc face aux exactions des LRA à Dungu sur les pauvres civils ?

RDC : Que font les Fardc face aux exactions des LRA à Dungu sur les pauvres civils ?

La présence des rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) crée l’insécurité dans les villages du territoire de Dungu dans le Haut-Uélé. Le vicaire général du diocèse catholique de cette entité, l’Abbé François Doko Muke, l’a déclaré mardi 4 août à Radio Okapi, à l’issue de la première session préparatoire au jubilé de ce diocèse qui s’est clôturée le week-end dernier.
Des civils qui circulent sur plusieurs axes routiers sont victimes des exactions des hommes armés identifiés aux rebelles ougandais de la LRA.
L’Eglise catholique cite entre autres les tronçons Dungu-Bangadi-Ngilima. Selon son vicaire général, ces rebelles enlèvent, assassinent et pillent les biens des habitants.
Pour l’Abbé François Doko Muke, cette situation terrorise les villageois qui ont peur de se rendre dans leurs champs.
Il appelle les FARDC à sécuriser davantage la population.
«Ce qu’on déplore parfois, on ne sait pas la position de l’Etat. De temps en temps les abbés tombent victimes mais c’est surtout la population qui en pâtit», explique l’abbé François Doko Muke.
De son côté, le commandant du secteur opérationnel des FARDC à Dungu, Le Général Willy Bonane, attribue ces cas d’insécurité aux petits bandits qui se font passer pour des rebelles LRA.
Le Général Willy Bonane assure que des patrouilles mixtes FARDC-Monusco s’effectuent dans tous ces axes routiers et que ses hommes sont déterminés à mettre fin à cette insécurité.​

Laisser un commentaire

*