Share
RDC: QUELLE ATTENTE DU SOMMET DE LUANDA ?

RDC: QUELLE ATTENTE DU SOMMET DE LUANDA ?

RDC: QUELLE ATTENTE DU SOMMET DE LUANDA ?
Summary:
C'est ce mercredi 26 octobre 2016 que s'ouvre à Luanda, en Angola, un mini sommet des chefs d'Etats de la sous- région de grands lacs et de la communauté de développement pour l'afrique australe ( sadec )sur la situation de crise qui sévit en Rdc.Une rencontre dont les résolutions sont diversement attendues. Si pour certains,elle c'est à dire la rencontre constitue une opportunité d'entériner l'accord politique signé le 18 octobre dernier,car disent-ils, le pays n'a pas besoin d'un autre dialogue, celui de la cité de l'Union africaine repond à toutes les préoccupations de l'heure; pour d'autres, qui doutent encore de leur propre participation à ces assises de deux jours au pays d'Edouardo Santos, se disent pas prêt pour marcher sur la constitution et ainsi trahir l'ensemble de la population congolaise qui ne jure que pour une alternance à la tête du pays.

0%

RDC: QUELLE ATTENTE DU SOMMET DE LUANDA ?

C’est ce mercredi 26 octobre 2016 que s’ouvre  à Luanda, en Angola, un mini sommet des chefs d’Etats de la sous- région de grands lacs et de la communauté de développement pour l’afrique australe (SADEC)sur la situation de crise qui sévit en Rdc.

Une rencontre dont les résolutions sont diversement attendues. Si pour certains,elle c’est à dire la rencontre constitue une opportunité d’entériner l’accord politique signé le 18 octobre dernier,car disent-ils, le pays n’a pas besoin d’un autre dialogue, celui de la cité de l’Union africaine repond à toutes les préoccupations de l’heure; pour d’autres, qui doutent encore de leur propre participation à ces assises de deux jours au pays d’Edouardo Santos, se disent pas prêt pour marcher sur la constitution et ainsi trahir l’ensemble de la population congolaise qui ne jure que pour une alternance à la tête du pays.

Position soutenue notamment les Mouvements citoyens et des droits humains qui projettent un sit in les 26 et 27 octobre prochain à Goma et partout à travers la République Démocratique du congo, une façon de faire leur voix. C’est alors que pendant qu’lis organisaient cette activité six  jeunes, membres du mouvement citoyen « la lutte  pour le changement » (lusha) seront ,selon un membre de ce mouvement citoyen, interpellés puis amenés pour une destination inconnue.
Ces jeunes gens qui ,le week-end dernier avaient rendu publique une déclaration dans laquelle ils demandent à l’actuel chef de l’Etat Joseph kabila de se prononcer sur sa non représentation pour un 3éme. mandat à la tête du pays et de quitter ses fonctions au tard le 19 Décembre 2016, ce au terme d’un mandat une fois renouvellé conformèment à la constitution du pays.
Du côté de la Nouvelle Société civile Congolaise (NSCC), une autre structure de la société  civile de la République Démocratique du Congo,la sonnete d’alarme est tirée demandant aux différents participants à ce Sommet des chefs d’Etats africains  de s’abstenir de prendre des positions visant à renforcer la crise en faveur de l’une ou de l’autre partie au conflit.
Marithé yamate

Laisser un commentaire