Share
RDC: Reprise du championnat national de football, après relaxation de 4 dirigeants sportifs arrêtés

RDC: Reprise du championnat national de football, après relaxation de 4 dirigeants sportifs arrêtés

RDC: Reprise du championnat national de football, après relaxation de 4 dirigeants sportifs arrêtés
Summary:
Le championnat national avait été suspendu mercredi en solidarité avec quatre dirigeants sportifs arrêtés pour détournement de fonds

0%

Le championnat national avait été suspendu mercredi en solidarité avec quatre dirigeants sportifs arrêtés pour détournement de fonds

La ligue nationale de football de la République Démocratique du Congo a annoncé jeudi la réouverture des activités de la compétition nationale après la libération de Constant Omari Selemani, président de la Fédération Congolaise de Football Association, FECOFA.

“Au cours de sa réunion extraordinaire du 18 avril, la commission de gestion de la ligue nationale de football, Linafoot, a pris acte de la libération mercredi soir du président de la Fédération Congolaise de Football Association, FECOFA, Constant Omari Selemani et suit avec attention l’instruction ouverte en charge de deux vice-présidents” note le communiqué consulté par Anadolu.

“Par ailleurs, elle raporte les termes de son communiqué du 18 avril dernier et autorise la reprise de ses activités sur l’ensemble du territoire national” précise le document invitant les clubs et les officiels à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la poursuite de la vingt-troisième édition du championnat national de footballl.

Le secrétaire général aux sports, Barthélemy Okito et les deux vice-présidents de la Fédération Congolaise de Football Association Roger (Bondembe et Theobald Binamungu) ont pour leur part été libérés jeudi après 48 heures de garde à vue au parquet général de la commune de Matete a annoncé la radio TOP CONGO, diffusant à Kinshasa et relayée à l’intérieur du pays.

Dans un communiqué publié mardi dernier, le conseiller du chef de l’État Congolais en matière de bonne gouvernance et lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le terrorisme a indiqué que ces quatre hauts responsables sportifs étaient poursuivis pour détournements de fonds destinés à l’usage des équipes nationales et des clubs engagés dans les compétitions Africaines.

“Les services du conseiller spécial en matière de bonne gouvernance ont procédé à l’interpellation et à l’arrestation de quelques hauts responsables du monde sportif congolais. Il s’agit de monsieur Okito Oleka Barthélémy, secrétaire général aux sports; Constant Omari, président de la Fécofa; Binamungu Théobal, deuxième vice-président de la Fécofa; Bondembe Bokanianga Roger, directeur financier de la Fécofa. Il leur est reproché des détournements présumés de sommes importantes” écrit le communiqué.

“Par ailleurs, le cabinet du conseiller spécial en matière de bonne gouvernance et lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le terrorisme signale la fuite de monsieur Amos Mbayo, président du comité Olympique Congolais et demande à toute personne qui le verrait de bien vouloir prêter main forte à la justice” conclut le document.

Laisser un commentaire