Share
RDC : Rien ne va plus ! La Majorité présidentielle en ordre dispersé…

RDC : Rien ne va plus ! La Majorité présidentielle en ordre dispersé…

La course pour le contrôle de nouvelles provinces fait rage. Au niveau de la MP, on ne compte plus les candidats en lice qui promettent d’offrir à la Nation un scénario de lutte fratricide sans précédent.

Le problème au sein de cette famille vient du fait que tous les candidats présentés comme ceux officiels de la Majorité, sont du PPRD. Les autres sociétaires de la famille politique présidentielle refusent le diktat.

A défaut de se faire entendre, ils ont, pour la plupart, décidé de compétir en indépendant. Ainsi, l’on constate dans certaines provinces, les candidats annoncés sont tous de la Majorité présidentielle.

Dans pareil contexte, la magie du mot d’ordre ou de la consigne de vote aura du mal à fonctionner. Et, il y a fort à parier que l’on va vivre les scénarios survenus dans l’ex-Bas-Congo et en Province Orientale. Provinces où les candidats soutenus officiellement par la MP avaient refusé le diktat de cette dernière.

Ratissage

La situation prend une tournure particulière dans l’ex-Katanga où tous les candidats gouverneurs pour les 4 provinces nouvellement créées sont tous membres de la Majorité. A l’exception de Lualaba où un seul candidat est de l’Opposition. En réalité haut cadre d’un ancien sociétaire de la MP (la Scode) qui a claqué la porte de la famille politique il y a juste un an. C’est presque bonnet blanc, blanc bonnet.

Au Katanga, l’Opposition est presque en dehors de la course pour la conquête de nouvelles provinces. L’on va ainsi assister à un duel sans merci entre compagnons d’arme.

De l’avis de plusieurs observateurs, cette situation, presque générale dans toutes les nouvelles provinces, appelle la majorité à recadrer les choses. Un débat franc et interne s’impose à cette famille politique au sein de laquelle les sociétaires, Comme du reste, à l’Opposition, ne regardent plus dans la même direction.

Et, il faut dire que la gourmandise du PPRD n’est pas pour arranger les choses. Il semble aujourd’hui à jamais révolu le temps où la Majorité fonctionnait sur la base d’une grille de répartition des quotas rationnels et proportionnels au poids de chaque sociétaire.

Tout se passe désormais comme si le PRRD avait l’ambition de tout régenter. Laissant peu ou prou à ses compagnons de l’espace pour se mouvoir. C’est à croire que la nouvelle logique est celle d’accompagner le PPRD partout en toute circonstance.
C’est justement à cause de cet expansionnisme que le G7 est né et tente de ratisser large au sein de la famille politique.

Par LP

Laisser un commentaire