Share
RDC : SOCODA : Verckys fera-t-il mieux ? Le nouveau Conseil d’Administration de la SOCODA installé hier

RDC : SOCODA : Verckys fera-t-il mieux ? Le nouveau Conseil d’Administration de la SOCODA installé hier

Après les soubresauts de l’engendrement, les choses sont enfin rentrées dans l’ordre au sein de la Société Congolaise de Droits d’Auteurs et Droits Voisins (SOCODA), dont le nouveau Conseil d’Administration, élu le 16 juillet dernier, a pris possession des bureaux abritant le siège de cette coopérative.

C’était au cours d’une cérémonie mémorable de remise et reprise entre le Conseil sortant et le nouveau, en présence de Mme Marie-Josée Kazadi, Directeur de Cabinet adjoint au ministère de la Culture et des Arts, qui représentait le ministre de tutelle, M. Baudouin Banza Mukalay.

Remise des clés des bureaux descellés

Outre les membres du nouveau Conseil d’Administration, avec en tête le PCA Verckys Kiamwangana Mateta, la cérémonie s’est déroulée aussi en présence des membres du Conseil d’Administration sortant, du personnel de cette coopérative et de plusieurs artistes-musiciens, sculpteurs, peintres, et autres réalisateurs des œuvres de l’esprit, dans une grande ambiance de convivialité, agrémentée par un groupe folklorique.

La manifestation a commencé par la remise des clés des bureaux descellés par l’organe de la loi au PCA sortant, Jacques Mondonga, par le représentant du Secrétaire Général à la Culture et Arts.

Car, ces bureaux avaient été scellés par l’organe de la loi suite au désordre qui était entretenu par la bande à Paulin Mukendi.

Visiblement très ému, le PCA Jacques Mondonga, qui termine dignement sa mission à la tête de la SOCODA, s’est dit très fier de recevoir le nouveau Conseil d’Administration dans un cadre pour lequel il avait milité pour une société de droits d’auteur et droits voisins digne.

Tout en reconnaissant que ce parcours a été très difficile et parsemé de quelques embûches, le PCA sortant a vivement rendu hommage au président de la République, Joseph Kabila, ainsi qu’au ministre de la Culture et des Arts Baudouin Banza Mukalay, pour avoir œuvré pour l’atterrissage en douceur qui remet désormais l’ordre à la SOCODA.

Jacques Mondonga s’est dit aussi heureux de léguer au nouveau Conseil d’Administration un siège dans la commune de la Gombe, un personnel, tous les contrats, ainsi que les comptes de cette société qui, selon lui, ne sont pas vides.

Après son mot, le PCA sortant a procédé à l’ouverture des bureaux descellés du siège, en présence de la représentante du Ministre de la Culture et des Arts et fait visiter les lieux au nouveau Conseil d’Administration en compagnie de l’artiste-musicienne Tshala Muana, présidente du Comité de surveillance mis en place lors de l’Assemblée Générale élective organisée dernièrement.

Verckys Kiamwangana réaffirme le monopole de la SOCODA

Prenant la parole à son tour, le président du Conseil d’Administration élu, Verckys Kiamwangana a rendu aussi un vibrant hommage au  » Chef de l’Etat pour son implication personnelle en cette période de consolidation de la cohésion nationale en permettant à ce que l’Assemblée générale extraordinaire statutaire et l’Assemblée générale élective se déroulent au salon Rouge du Ministère des Affaires étrangères.

Il a également salué le grand travail abattu par le Ministre de tutelle dont l’Arrêté N°005 du 1er février 2015 a ouvert la voie à la convocation de ces Assemblées dont les travaux ont été dirigés avec brio par son DIRCABA, Mme Kazadi.

Verckys Kiamwangana qui dirige désormais un Conseil d’Administration composé de 13 membres parmi lesquels figurent des célébrités telles que le professeur Yoka Liye (DG de l’INA), Me Liyolo (professeur de sculpture à l’Académie des Beaux Arts), Me Lema (professeur de peinture à l’Académie des Beaux Arts), et d’autres célébrités telles que Souzy Kaseya, Jossart Nyoka Longo, Michel Abu, Paul Balenza , Ndungi Mambimbi  » Masumu Debrendé « , Bidens, et Elombe Sukari, a circonscrit les défis que cette nouvelle équipe va devoir relever.

Il a notamment promis de lutter contre l’impunité et réaffirmé le monopole de la SOCODA en tant qu’unique structure reconnue en République Démocratique du Congo pour percevoir les redevances liées au droit d’auteur et au droit voisin sur le territoire national.

L’adhésion à la SOCODA est libre

Le nouveau PCA de la SOCODA a également félicité le Conseil sortant pour avoir su donner à la SOCODA un siège digne de la richesse culturelle du grand Congo.

Verckys Kiamwangana a enfin reconnu que la SOCODA aura besoin du concours du ministère de la Culture et des Arts pour la ratification de certains Accords dont la Conventions de Rome sur le droit d’auteur et droit voisin.

Pour rappel, l’adhésion à la SOCODA est libre et n’en sont membres que les personnes physiques ou morales ayant accepté d’y déclarer leurs œuvres. Il va de soi que les artistes ayant choisi de travailler avec la SABAM ou une autre structure étrangère n’en font pas partie. C’est entre autres le cas des artistes-musiciens Koffi Olomide et Fally Ipupa, pour ne citer que ces deux exemples.

Par DMK

La tempête des tropiques

Laisser un commentaire