Share
RDC :Sud-Kivu des centaines de déplacés de Mutarule regagnent leurs villages

RDC :Sud-Kivu des centaines de déplacés de Mutarule regagnent leurs villages

Plusieurs centaines de déplacés de Mutarule, en territoire d’Uvira (Sud-Kivu), ont regagné leurs milieux, samedi 15 août, au cours d’une opération encadrée par les FARDC, la Police, les membres du Conseil territorial de sécurité et la Monusco.


 

Ils avaient fui les massacres en répétition perpétrés en juin et août 2014 par des hommes armés non identifiés dans cette partie du Sud-Kivu.

Des camions du HCR ont effectué plusieurs rotations pour assurer le transport de ces déplacés entre la cité de Sange et Mutarule.

De la musique explosive par ici, une chèvre égorgée par-là, de petites buvettes bondées un peu plus loin. Mutarule-Katekama vit dans une ambiance de fête.

Binenwa Byamasu, directeur d’une école primaire de Mutarule se réjouit d’avoir retrouvé son milieu et ses amis plus d’une année après:

«Je suis en train de nettoyer ma maison. Après, je vais retourner récupérer la famille et l’amener ici.  Nous avons jugé bon de retourner ici puisque c’est notre village natal. Là où nous vivions, c’était la souffrance. On payait la maison, souvent, on augmentait le prix du loyer. Vous convenez de payer 15 dollars américains, après un mois, ça devient 20 dollars américains. Alors c’est la raison pour laquelle nous avons jugé bon de retourner».

Au total, quarante-cinq personnes avaient été assassinées à Mutarule entre 2013 et 2014 par des hommes armés inconnus.

La population avait déserté ce village pour se réfugier en majorité vers Sange, à 20 Kms au Sud du territoire d’Uvira. Ces déplacés avaient présenté plusieurs préalables dont 60% ont trouvé des réponses, affirme Bireke Saidi, notable de Katekama.

RADIO OKAPI

Laisser un commentaire