Share
RDC : UDPS et son président, font des courbettes à la Kabilie, à 13 mois d’un pouvoir finissant…Ils remettent ça !

RDC : UDPS et son président, font des courbettes à la Kabilie, à 13 mois d’un pouvoir finissant…Ils remettent ça !

L’Udps d’Etienne Tshisekedi fait des courbettes à 13 mois d’un pouvoir finissant de celui qu’on appelle Joseph KABILA. L’homme venu en RDC, via le Rwanda avec des bottes de jardinier , pour la convocation du Dialogue.
 
Qui peut croire à cette hérésie venant d’un homme qui se dit et son entourage martèle qu’il est le président élu…? Honte à lui !
 
Cet opposant au comporte fourbe a toujours trahi ! Oui, l’éternel perdant, monte encore une fois de plus au créneau, pour réclamer ce fameux dialogue que personne n’en veut, même parmi ses aficionados
 
Décidément celui qui a toujours mangé dans la main de Mobutu Désiré étonne dans sa façon de faire de la politique. Et on se demande, s’il a encore toute sa tête, au regard de sa maladie d’Alzheimer, décelée depuis 1989, occupe une grande place dans ses habitudes au quotidien et lui fait perdre la tête.
 
Un de ses proches qui requis l’anonymat, contacte notre rédaction pour nous faire part de cette décision, qu’il qualifie d’ailleurs, d’un chant de cygne, d’ un homme en perdition, pris de surcroît, en otage par sa clique mafieuse familiale à Bruxelles.
 
Au nom de la sauvegarde de la Nation, cet anonyme, nous recommande, de n’est pas courber l’échine face à la traîtrise de l’UDPS, instrumentée par une seule et médiocre personne sans scrupule, la mère fouettarde…Suivez mon regard !
 
Prétextant sa rencontre avec l’envoyé spécial de Barack Obama pour les Grands Lacs, Tom Perriello, Etienne Tshiskedi dans sa course pour la ligne droite à la mangeoire, saisi l’opportunité et se sent investi d’un pouvoir suprême pour aller toquer à la porte de la ferme de Kingakati, afin de remettre sur le rail, le processus de ce fameux dialogue entre-copains.
 
Celui qui joue le rôle de poltron, « le secrétaire général » Me Bruno Mavungu sans personnalité et son adjoint le vendu, Bruno Tshibala, venus en « consultation » à Bruxelles chez la patronne, ne font que valider, la décision sans contestation aucune, d’un futur glissement qui se profile à l’horizon.
 
Chaque congolais se souvient encore de leurs tractations « pré-dialogue » en catimini, de fois à Venise en Italie, et à Ibiza, paradis de la débauche en Espagne, où le porte mallettes de la Kabilie,  François Muamba, le traître du MLC, arrose la famille Tshisekedi de millions maculés du sang congolais. En réalité, cette affaire est une affaire de famille et croyant que le secret sera bien entretenu…
 
Il n’en rien ! Nos fins limiers ont trouvé la faille sur ce que François Muamba, l’envoyé spécial de “Joseph KABILA” fait avec la famille Tshisekedi.. Sont-ils solidaires même dans le mal ? La question reste ouverte !
 
Les forces vives de la Nation congolaise, l’opposition constituée du collectif, « Sauvons le Congo », la diaspora combattante, responsables et la société civile, doivent s’interroger, sur la nécessite d’amorcer ce petite rencontre «  dialogue » avec celui qui au demeurant avait usurpé, triché et piétiné les dernières élections de 2011, et serait à la fin de son mandat…Et pourquoi, les rats quittent-ils son navire à la dérive ?
 
L’homme fatigué (sic) est vers sa fin et sa sortie de la scène politique ne se fera que par la petite porte. Son départ, sera pour les gens éclairés, un réel soulagement et pour ceux qui savent lire les signes des temps, une délivrance…
Roger BONGOS
 
 
 
 
 

 

Laisser un commentaire