Share
RDC : un parti politique préconise la publication des biens et salaires des gouvernants

RDC : un parti politique préconise la publication des biens et salaires des gouvernants

Le Parti national pour la démocratie et le développement (PND) préconise que les biens et les salaires des gouvernants congolais soient régulièrement publiés. Le secrétaire général de cette formation politique, Christian Momat, a fait cette proposition, vendredi 2 octobre, à Lubumbashi (Haut-Katanga).

Il estime que dans le cadre de la nouvelle citoyenneté, l’Etat doit imposer la traçabilité des avoirs des gouvernants pour éviter des enrichissements illicites.

Christian Momat dit soutenir l’idée de Moïse Katumbi qui a proposé la tenue d’une table ronde pour amener les gouvernants (ministres, gouverneurs, mandataires et autres) à expliquer la source de leurs richesses.
«Le peuple ne sait pas ce que gagne un ministre, un Premier ministre et certains mandataires. Ce qui est une anomalie parce que tous ces gens-là sont payés avec l’argent des contribuables », a indiqué Christian Momat.

Le secrétaire général du PND s’étonne qu’en RDC les déclarations des biens des mandataires publics se fassent en secret.

Les ministres et mandataires de l’Etat entrant et sortant devraient régulièrement déclarer leurs biens à la Cour suprême de justice (CSJ).
Faute de cette déclaration, endéans 30 jours, la personne concernée est réputée démissionnaire.

L’article 99 de la constitution congolaise ne prévoit cependant pas la publication des biens déclarés dans les médias. Seule la Haute Cour est dépositaire de la déclaration du patrimoine.

La Cour suprême de justice (CSJ) avait indiqué que tous les membres du gouvernement Matata Ponyo ont déposé la déclaration de leurs patrimoines le 23 mai dernier.​ La Tempête des tropiques

Laisser un commentaire