Share
RDC:Les familles congolaises, « premier acteur humanitaire » dans le pays, selon l’ONU

RDC:Les familles congolaises, « premier acteur humanitaire » dans le pays, selon l’ONU

 

La majorité des refugiés en République démocratique du Congo ne sont pas dans des camps des refugiés. Ils vivent avec les familles congolaises ».


C’est ce qu’a déclaré, mercredi 19 août, Mamadou Pethe Diallo, coordonnateur humanitaire des Nations unies en RDC. A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire, il a rendu hommage aux acteurs humanitaires ainsi qu’aux familles qui hébergent ces réfugiés.

« Le premier acteur humanitaire en République démocratique du Congo, ce sont les familles congolaises. Ce sont les communautés congolaises. Parce que dans la plupart des cas, la majorité des personnes déplacées ne sont pas nécessairement dans les camps de déplacés. La majorité des refugiés en République démocratique du Congo ne sont pas dans des camps de refugiés; ils vivent avec les familles congolaises », a fait savoir Mamadou Diallo.

Pour lui, «ce sont les communautés congolaises qui sont les premiers acteurs de cette chaine de solidarité qui permet d’apporter de l’aide, de l’espoir et du réconfort à ceux et celles qui souffrent ».

Le coordonnateur humanitaire des Nations unies en RDC a aussi salué le travail du gouvernement congolais qui « s’est investi, en dépit de toutes les priorités auxquelles il doit faire face, pour pouvoir aider à la prise en charge de ces personnes ».

Environ 2,7 millions de déplacés internes ont été enregistrés au cours de l’année 2014. Des déplacés pour la plupart chassés par les conflits armés dans l’Est du pays. L’Organisation internationale des migrations (OIM) estime, par ailleurs, à environ 500 000 le nombre des Congolais ayant trouvé asile dans les pays voisins de la RDC et à près de 7 millions, dans des pays plus éloignés.

Mamadou Pethe Diallo participait mercredi à la première conférence de l’ONU en RDC depuis qu’il a pris ses fonctions de représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en RDC.

LA REFERENCE PLUS

Laisser un commentaire

*