Share
RDC:L’Opposition décompte Joseph Kabila J-484

RDC:L’Opposition décompte Joseph Kabila J-484

Conformément à la Constitution en vigueur en République Démocratique du Congo, le deuxième et dernier mandat du président actuellement en fonctions à la tête du pays prend fin le 20 décembre 2016.


Pendant que certains caciques de la majorité et même certains opposants battent déjà campagne en faveur du glissement ou du troisième mandat du Chef de l’Etat, une partie de l’Opposition vient de se lancer dans le compte à rebours.

A en croire son compteur, le pays se trouve, à la date du 24 août 2015, à «J-484» avant la passation pacifique du pouvoir, le 20 décembre 2016, entre le Président Kabila et son successeur.

Selon l’Opposition, le compte à rebours sera régulièrement signalé sur des tableaux devant les sièges des partis politiques membres de la « Dynamique » sur l’ensemble du territoire national.’
C’est l’essentiel du message livré à la presse le vendredi 21 août 2015 dans les installations de la paroisse Notre Dame de Fatima. Dans une déclaration commune lue par leur modérateur, Mwenze Kongolo, en présence de ses pairs Martin Fayulu, Jean-Lucien Bussa, Emery Okundji, Gabriel Mokia, Mbaya, Jean-Jacques Chalupa… les opposants ont réaffirmé leur détermination à arracher la tenue des élections présidentielle et législatives au 27 novembre 2016, et la passation pacifique du pouvoir au 20 décembre 2016, conformément à la Constitution de la République.

«Et rien, ni personne, n’empêchera le peuple congolais de vivre l’alternance au sommet de l’Etat pour la première fois dans l’histoire de la RDC », a martelé Mwenze Kongolo, avant d’annoncer officiellement, sur toute l’étendue du territoire national, de leur campagne de sensibilisation de la population sur l’importance et la nécessité de l’enrôlement, aux fins de constituer un nouveau fichier électoral fiable, gage de futures élections transparentes et crédibles.

«Si au 15 octobre 2015, l’activité d’enrôlement telle nous’ que l’exigeons, n’a pas commencé, nous nous réservons le droit de disqualifier l’équipe actuelle de la CENI et de demander au peuple de s’approprier lui-même le processus électoral », a tonné l’ancien ministre de l’intérieur et de la Justice sous Laurent Désiré Kabila.

Il a par ailleurs fait savoir que la Dynamique de l’Opposition tiendra, au mois d’octobre 2015, sa grande Convention, à l’issue de laquelle sortiront des résolutions pour la suite du processus électoral.

Tout en réaffirmant leur ferme opposition au dialogue, ces acteurs de l’opposition considèrent les déclarations de certains membres de la majorité en faveur du glissement ou du troisième mandat de Kabila comme une distraction.

Les acteurs de la Dynamique ont également remis en cause les résultats de certains sondages qui attestent que la majorité de population congolaise est favorable au glissement. Pour les précités, le meilleur sondage d’opinion en RDC s’est produit dans la semaine du 19 au 25 janvier 2015, avec les manifestations populaires violentes contre le tripatouillage de la loi électorale, sans oublier celui qui vient de se réaliser a Moanda, dans le Kongo Central, contre un célèbre propagandiste du « glissement collectif », démystifié en quelques minutes.

La dynamique a pris à témoin la communauté nationale et internationale au sujet des velléités de la conservation du pouvoir par la Majorité, au mépris des dispositions constitutionnelles.

« Si donc, par malheur, des individus s’emploient à vouloir briser le rêve congolais de l’alternance démocratique le 20 décembre 2016, nous puiserons notre défense et notre salut dans l’article 64 de la Constitution », a renchéri Mwenze Kongolo, avant d’annoncer un grand meeting de l’opposition pour le 15septembre2015 à la Place Saint Thérèse, dans la commune de N’Djili, là même où elle avait organisé, en août 2014, le rassemblement populaire qui avait valu à Jean-Bertrand Ewanga son arrestation, suivie de son jugement sommaire et de sa condamnation à 12 mois de servitude pénale principale, qu’il vient de purger il y a quelques jours.

LE PHARE

Laisser un commentaire

*