Share
RDC:Nord-Kivu  le gouvernement provincial promet de stabiliser la zone de Ntoto

RDC:Nord-Kivu le gouvernement provincial promet de stabiliser la zone de Ntoto

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu promet de restaurer l’autorité de l’Etat et de promouvoir la stabilisation de la zone de Ntoto, en proie aux groupes armés qui insécurisent les civils.


Le vice-gouverneur de la province, Feller Lutahichira, l’a annoncé mercredi 26 août à l’issue d’une mission effectuée la veille dans cette partie du pays.

Selon lui, les groupes armés tels que les Maï-Maï Kifua-fua, Mac, NDC/Sheka et Raïa Mutomboki, seraient déjà prêts à déposer les armes. Il a aussi indiqué que la priorité du moment est de désenclaver la zone.

« Nous allons mettre en place d’autres mécanismes tant humanitaires que de développement. Nous allons mobiliser les partenaires pour que nous puissions désenclaver Ntoto à travers, par exemple, la mise en place des antennes de communication », a affirmé Feller Lutahichirwa.

A l’en croire, cette décision de désenclaver Ntoto est une demande de la population.

« Au niveau de désenclavement physique de ces populations, il faudrait qu’il y ait une route. Alors à partir de Mahanga, dans le territoire de Masisi, on va envisager, déjà une piste qui existe. Et nous pensons que tout ce processus-là va accompagner la sécurisation de Ntoto », a précisé Feller Lutahichirwa.

Le village de Ntoto, dans le groupement Waloa-Uroba, a été le théâtre des affrontements entre des groupes armés pendant neuf mois, occasionnant des déplacements des familles.

Plus de trois cents familles sont retournées depuis jeudi 20 août à Ntoto, une dizaine de jours après l’installation de la base opérationnelle temporaire de la Monusco dans cette localité.

Ces habitants sont démunis. Les écoles, postes de santé et habitations ont été pillés. D’autres maisons incendiées.

RADIO OKAPI

Laisser un commentaire