Share
RDC:Prise en charge médicale des femmes handicapées  la FENAPHACO poursuit la sensibilisation

RDC:Prise en charge médicale des femmes handicapées la FENAPHACO poursuit la sensibilisation

Le week-end dernier, la FENAPHACO a sensibilisé les femmes handicapées vivant dans les communes de Ngaba, Makala et Lemba


 

La Fédération nationale des associations des personnes handicapées du Congo (FENAPHACO) a poursuivi, le vendredi 21 août dernier, la série des conférences de sensibilisation contre la discrimination faite aux femmes vivant avec handicap dans les institutions de santé de la ville de Kinshasa.

Pour cette journée, la conférence a eu lieu dans la salle de la paroisse particulière de la Communauté presbytérienne de Kinshasa (CPK), dans la commune de Ngaba, précisément au niveau de l’avenue Kianza.

Elle a bénéficié de l’appui des ONG » National Endowment for Democracy » (NED), » Handicap International » et » ODR « . Axée sur le thème principal » Changement de regard pour une meilleure prise en charge des soins de santé des femmes handicapées « , la conférence s’inscrit dans le cadre du projet » Handicap, élections et droits de l’Homme « , initié par la FENAPHACO.

Dans son intervention, le coordonnateur national de la FENAPHACO, Me Patrick Pindu-di-Lusanga, a expliqué aux invités les grandes lignes de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Pour sa part, Charles Mambu, Coordonnateur de la FENAPHACO pour la ville province de Kinshasa, s’est penché sur les droits spécifiques des femmes handicapées à la lumière de la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées et d’autres textes juridiques en la matière.

Cet intervenant a indiqué que l’objectif poursuivi dans la campagne est de sortir les personnes concernées de l’ignorance et changer leur situation.Coordonnateur de la FENAPHACO pour le district de la Funa, José Ntolo a, quant à lui, planché sur les mécanismes et stratégies à mettre en place pour une meilleur prise en charge des femmes handicapées, telle que consacrée dans les textes juridiques expliqués par les deux premiers orateurs.

Invitée à prendre la parole, Christine Mwayabu, Administrateur gestionnaire du Centre hospitalier Mère et enfant de Ngaba, a promis de faire la restitution de la conférence aux responsables de son centre médical.

Enfin, Joël Badibanga, Chef de service social à la maison communale de Makala, a encouragé les personnes vivant avec handicap (PVH) présentes à la conférence à mener, de manière pacifique et responsable, des plaidoyers et des actions de lobbying auprès du gouvernement de la ville province de Kinshasa en général, et du ministre provincial de la Santé et affaires sociales en particulier, pour obtenir la levée de la mesure de suspension de l’assistance sociale.

Cette mesure interdit aux services communaux compétents de livrer les documents y afférents aux nécessiteux pour leur permettre d’être pris en charge.

Des femmes handicapées vivant dans les communes de Ngaba, Makala et Lemba, ainsi que d’autres invités ont rehaussé de leur présence cette conférence de sensibilisation.

LA TEMPETE DES TROPIQUES

Laisser un commentaire