Share
RDC:Remise des diplômes par l’ACAGOR  La Grande Orientale en ordre de bataille pour l’émergence

RDC:Remise des diplômes par l’ACAGOR La Grande Orientale en ordre de bataille pour l’émergence

Le vendredi 21 août dernier au restaurant The River en face de l’école Belge sur l’avenue de la Gombe non loin de la Halle de la Gombe, la présidente de l‘Acagor et toute son équipe au grand complet ont réalisé un grand coup.


La remise des diplômes aux filles et fils de la Grande Orientale toutes disciplines confondues. Décédés ou vivants, tout le monde a pu réaliser que ses prouesses ne sont pas restées dans les oubliettes. La seule et unique condition l’identité de la fille ou fils de la grande Orientale. Les nominés sont ceux qui ont prouvé leurs compétences, l’esprit des sacrifices, le zèle etc… Dans l’accomplissement des tâches au niveau de la République. Ainsi à titre posthume, l’ACAGOR a reconnu à juste titre les loyaux services rendus à la nation par les généraux: Babia, Amela, Nsinga, Bahula, Mamadou, Yosa, Mailla,.., au sein des Fardc et de la Police. Toujours à titre posthume, les politiques comme Papa Nendaka, Madrandele, Lengema, Akafomo, Banguli, Nembunzu, Derikoyi … ont été félicité et remerciés pour les services rendus à la République.

Pour encourager l’association des cadres et agents de la Grande Orientale, le Patriarche Médard Autsai Asenga, les députés Idambituo, Marie Jeanne, le secrétaire général à l’ESU, le professeur Mokasa, les veuves Babia et Mamadou, les artistes, M. Ipakala André pour le compte du groupe de presse La Référence Plus, M. Abibo pour le sport etc… Bref tout le monde ou mieux toutes les catégories étaient représentées ci-dessous l’intégralité du mot de circonstance de la Présidente d’ACAGOR. La liste des nominés et les illustrations.

Mot de l’ACAGOR à la cérémonie de remise des diplômes de mérite aux dignes fils et filles, de la Grande Orientale

Excellence Messieurs les Evêques nos pères spirituels
Honorables Sénateurs et Députés nationaux Excellences Messieurs les Ministres
Mesdames et Messieurs les Secrétaires généraux de ‘Administration publique,
Mesdames et Messieurs les Notables de la Grande Famille Orientale
Mesdames, mesdemoiselles et Messieurs, Chers Frères et Sœurs
Au nom de l’Association des Cadres et Agents de la Grande Orientale que nous appelons affectueusement et intimement ACAGOR, dont nous assumons la coordination de sa destinée, nous vous réitérons notre profonde gratitude, pour votre disponibilité d’avoir accepté cette communion d’âme et d’esprit, à l’occurrence de la retrouvaille en famille, à l’honneur des dignes fils et filles de la Grande Province Orientale, qui ont marqué d’une pierre blanche, la vie de la Grande Famille Orientale.

La journée de ce vendredi2l aout20l5, est exceptionnelle et mémorable pour cette grande faille orientale par le fait qu’elle rassemble toutes les sensibilités socioculturelles, économiques et politiques autour d’un idéal commun. A savoir l’Histoire de la Mère Province ancienne qui a donné naissance au Bas Uélé, au Haut Uélé, à l’Ituri et à la Tshopo: Quatre enfants issus du même sang par le sort de la nature. Condamnée à vivre en famille pour assurer le devoir de continuité de la Grande Famille Orientale.

D’aucun se pose la question, pourquoi cette cérémonie de reconnaissance de mérite des dignes fils et filles de l’Orientale?

L’objectif ainsi poursuivi par l’ACAGOR est de présenter de manière objective et honnête, ce qui s’est fait dans l’ancienne grande province, et qui est digne d’être connu par un grand nombre d’orientaux. Dans leurs nouvelles configurations en vue de créer l’esprit de l’émulation à chacun dans sa contrée après l’éclatement de leur Mère Province.

Nous estimons que le réveil de chaque enfant de la grande Orientale apportera l’élan tant attendu pour la participation de la République Démocratique du Congo notre patrie ç l’édification du grand village planétaire.

Ainsi, nous sommes convaincus de la participation citoyenne de chaque fille et fils de l‘Orientale dans le processus de développement.

Depuis la création de l’ACAGOR, elle a eu à observer et à analyser le comportement et le dévouement des ses enfants à la cause de la promotion des valeurs fondamentales de la province.

A l’issue de cette observation et analyse, plusieurs noms sortent du lot et s’imposent au firmament de ceux qui ont apporté de leur savoir faire et de leur compétence au service de notre communauté.

Bien entendu, il est difficile d’observer, tout le monde de la même manière suite à certaines contraintes liées aux ressources de notre organisation.
Cependant, nous reconnaissons l’existence des talents innombrables parmi les orientaux. Chacun a brillé dans son domaine. Soyez honorés par nos encouragements.

Aux nominés de ce jour, nous ne leur offrons pas l’occasion de dormir sur leur laurier. Bien au contraire, nous les exhortons à travailler encore davantage pour prouver à la face du monde qu’ils ont effectivement mérité ce diplôme, sans se bomber les torses disant qu’ils sont meilleurs que les autres.

Chers frères et sœurs, outre cette cérémonie de reconnaissance de mérité en décernant des diplômes, l’ACAGOR est doublement réjouit par la nomination de quatre de ses enfants, cadres à la Radio Télévision Nationale Congolaise, aux grades de Directeur et sous. Directeur.

Il s’agit de Monsieur Alphonse Nkoy Batimba nommé Directeur des langues nationales Radio, Monsieur Bobina Kalonda Ngutu nommé sous directeur des programmes Tv, Monsieur Risasi Mayoyo nommé sous directeur technico artistique aux infos Tv et Monsieur Emmanuel Bangala nommé sous directeur des infos Tv langues nationales à la Rtnc 2.

Nous leur souhaitons bon travail et leur promettons tout notre soutien. Beaucoup parmi vous ici présents savent lé combat que mène l’ACAGOR en dénonçant la sous représentation des la Grande Orientale aux postes de commandement dans diverses institutions étatiques et paraétatiques.

Que vive la Grande Famille Orientale ;
Que vive le Bas Uélé, le Haut Uélé, Ituri et la Tshopo ;
Que vive la fraternité entre ces enfants issus du même sein ;
Que vive l’ACAGOR et je vous remercie.

LA REFERENCE PLUS

Laisser un commentaire