Share
Rapport de force USA-Corée du Nord: la Corée du Nord procède à un exercice militaire spectaculaire

Rapport de force USA-Corée du Nord: la Corée du Nord procède à un exercice militaire spectaculaire

La Corée du Nord a procédé mardi à un nouvel exercice militaire spectaculaire, alors que les tensions avec les États-Unis et la Corée du Sud sont toujours vives.

L’armée de Kim Jong-Un a effectué des tirs de roquettes et de torpilles lors de ces exercices d’artillerie, rapportent plusieurs médias, dont le Mail Online.

Rapport de force USA-Corée du Nord: la Corée du Nord procède à un exercice militaire spectaculaire
Summary:
La Corée du Nord a procédé mardi à un nouvel exercice militaire spectaculaire, alors que les tensions avec les États-Unis et la Corée du Sud sont toujours vives. L’armée de Kim Jong-Un a effectué des tirs de roquettes et de torpilles lors de ces exercices d'artillerie, rapportent plusieurs médias, dont le Mail Online.

0%

Report de force USA-Corée du Nord: la Corée du Nord procède à un exercice militaire spectaculaire

La Corée du Nord a procédé mardi à un nouvel exercice militaire spectaculaire, alors que les tensions avec les États-Unis et la Corée du Sud sont toujours vives.

L’armée de Kim Jong-Un a effectué des tirs de roquettes et de torpilles lors de ces exercices d’artillerie, rapportent plusieurs médias, dont le Mail Online.

Des centaines de chars d’assaut ont été alignés le long de la ville côtière de Wonsan lors de cette démonstration de force militaire pour célébrer le 85e anniversaire de la naissance de l’armée nord-coréenne.

Le leader Kim Jong-Un a observé la démonstration qui impliquait le tir de plus de 300 pièces d’artillerie de gros calibre, dont des torpilles sous-marines.

De plus, la Corée du Sud a annoncé que des éléments clés du bouclier antimissile américain THAAD, ont été installés.

Le même jour, un sous-marin américain été amarré en Corée du Sud.

Finalement, le porte-avions USS Carl Vinson s’est également dirigé vers la péninsule pour un exercice en commun avec la Corée du Sud.

Le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi a exhorté mercredi les États-Unis à stopper leurs manœuvres militaires en Corée du Sud afin d’éviter une escalade avec Pyonyang.

Un site officiel nord-coréen a averti les États-Unis qu’ils seraient «rayés de la surface de la Terre» si Washington déclenchait une guerre sur la péninsule, dernier épisode en date des échanges de menaces qui alimentent les tensions dans la région.

Laisser un commentaire