Share
Rwanda: la flambée des prix des denrées alimentaires a engendré une inflation de 7,4% en janvier

Rwanda: la flambée des prix des denrées alimentaires a engendré une inflation de 7,4% en janvier

Rwanda: la flambée des prix des denrées alimentaires a engendré une inflation de 7,4% en janvier
Summary:
Selon l'indice national des prix à la consommation du National Institute of Statistics in Rwanda (NISR), le taux d’inflation annuel du pays des mille collines a atteint 7,4 % en janvier. Un an plus tôt, ce taux tournait autour de 4,5%.

0%

Rwanda: la flambée des prix des denrées alimentaires a engendré une inflation de 7,4% en janvier

Selon l’indice national des prix à la consommation du National Institute of Statistics in Rwanda (NISR), le taux d’inflation annuel du pays des mille collines a atteint 7,4 % en janvier. Un an plus tôt, ce taux tournait autour de 4,5%.

Cependant, la hausse a été marginale par rapport au taux de 7,3% enregistré en décembre, indique le rapport publié hier. Le NISR a attribué l’augmentation de l’inflation de janvier à la hausse des prix des denrées alimentaires et des boissons non alcoolisées, qui ont augmenté de 16,2%. Les denrées alimentaires et les boissons non alcoolisées représentent avec 28%, le poste le plus élevé du panier de biens et de services utilisés par l’institut de statistiques pour mesurer l’IPC (Indice des Prix à la Consommation). L’indice des prix de logement, de l’eau, de l’électricité et du gaz a augmenté à 1,5 % tandis que le transport prend une marge de 8,3%.

Lucie Mutetijabiro, chef de la cellule chargée des statistiques sur les prix, a indiqué que le taux d’inflation sous-jacent du pays (hors aliments frais et énergie) a augmenté de 0,3% par rapport à décembre 2016. Le taux d’inflation sous-jacent moyen annuel a atteint 4,3% au cours du mois, alors que les prix des produits locaux et importés ont augmenté respectivement de 7,1% et 8,4%.

Le mois dernier, John Rwangombwa, le chef de la banque centrale, avait annoncé que la banque prévoyait un taux d’inflation d’environ 5,7% au premier trimestre 2017.

Laisser un commentaire