Share
Sénégal: Karim Wade remis en liberté après avoir été gracié par le président Sall

Sénégal: Karim Wade remis en liberté après avoir été gracié par le président Sall

Sénégal: Karim Wade remis en liberté après avoir été gracié par le président Sall
Summary:
Karim Wade, fils de l’ex-président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, avait été condamné à 6 ans de prison en mars 2015 pour enrichissement illicite Karim Wade, fils de l’ex-président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, condamné à six ans de prison en mars 2015 pour enrichissement illicite a été libéré dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite d’une grâce présidentielle, a appris Anadolu de source officielle.

0%

Sénégal: Karim Wade remis en liberté après avoir été gracié par le président Sall

Karim Wade, fils de l’ex-président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, avait été condamné à 6 ans de prison en mars 2015 pour enrichissement illicite

Karim Wade, fils de l’ex-président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, condamné à six ans de prison en mars 2015 pour enrichissement illicite a été libéré dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite d’une grâce présidentielle, a appris Anadolu de source officielle.

«Le président de la République (Macky Sall) , par décret n° 2016-880 du 24 juin 2016, a gracié Messieurs Karim Meissa Wade, Ibrahima Aboukhalil dit Bibo Bourgi et Alioune Samba Diassé» ses deux co-accusés, indique un communiqué de la présidence de la République du Sénégal dont Anadolu a reçu copie.

Le texte précise que «cette mesure dispense seulement les condamnés de subir la peine d’emprisonnement restant à courir. Les sanctions financières contenues dans la décision de justice du 23 mars 2015 et la procédure de recouvrement déjà engagée demeurent».

Karim Wade doit donc payer les 230 millions de dollars d’amende pour enrichissement illicite, conformément aux sanctions financières annoncées en mars 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

Le fils de l’ancien président en prison depuis avril 2013 a quitté sa cellule située à la maison d’arrêt de Rebeuss à Dakar aux alentours d’une heure trente du matin (locale), selon des proches joint par Anadolu qui assurent que Wade a déjà quitté le pays, sans préciser pour quelle destination.

Des dizaines de ses partisans ont célébré sa libération plus tard dans la nuit à Dakar, a rapporté un correspondant de Anadolu.

Cette libération intervient conformément à la promesse faite par le président Sall, au lendemain du lancement du dialogue national, le 28 mai dernier.

Le chef d’Etat sénégalais avait alors déclaré qu’il allait gracier Wade “avant la fin de l’année”. Une annonce qui avait suscité une vive polémique entre les partisans de sa libération et d’autres qui estimaient que l’ancien ministre d’Etat devait purger sa peine. AA/Dakar/Babacar Dione

Laisser un commentaire