Share
Serena Williams remporte son sixième Wimbledon et réalise le “Serena Slam”

Serena Williams remporte son sixième Wimbledon et réalise le “Serena Slam”

© Léon Néal, AFP | L’Américaine s’est imposée samedi en finale de Wimbledon face à l’Espagnole Garbine Muguruza.


Serena Williams, numéro 1 mondiale, a remporté samedi son 6e titre à Wimbledon, son 21e en Grand Chelem, en battant en finale l’Espagnole Garbine Muguruza (6-4, 6-4). Elle réalise un nouveau Grand Chelem à cheval sur deux saisons, le “Serena Slam”.

C’est la meilleure joueuse de tennis au monde, et elle l’a encore démontré samedi à Wimbledon. La numéro 1 mondiale Serena Williams a remporté son sixième titre dans ce tournoi, le 21e en Grand Chelem, en battant samedi 11 juillet en finale l’Espagnole Garbine Muguruza, 20e mondiale, en deux sets (6-4, 6-4).

L’Américaine n’est plus qu’à une marche du record de titres majeurs de l’Allemande Steffi Graf (22) dans l’ère moderne, à trois de celui de l’Australienne Margaret Court (24, dont 13 avant le début de l’ère Open). Numéro 1 mondiale sans interruption depuis février 2013, Serena Williams a décroché le 68e titre de sa carrière.

“Serena Slam”

Cette victoire lui permet d’ores et déjà de réaliser, comme en 2002-2003, un nouveau Grand Chelem à cheval sur deux saisons, appelé le “Serena Slam”.

Et elle peut réaliser le Grand Chelem sur une année calendaire si elle s’impose à l’US Open en septembre et rejoindre Steffi Graf, seule joueuse à y être parvenue dans l’ère Open en 1988.

À 33 ans, la cadette des sœurs Williams disputait sa 25e finale dans un grand tournoi. Elle a donc un taux de réussite impressionnant de 84 %.

Depuis qu’elle a noué une collaboration fructueuse avec l’entraîneur français Patrick Mouratoglou, en 2012 à Wimbledon, Serena n’a plus perdu aucune finale, pour s’imposer à huit reprises.

Mental hors-norme

Samedi, malgré une prestation en dents de scie et une grosse panne de service en fin de deuxième set, elle a fait une nouvelle fois la différence grâce à sa puissance et son mental hors normes. Bousculée en début de match, elle a retrouvé son jeu de jambes pour terminer en trombe. Menée 4-2, elle a alors passé son adversaire au rouleau-compresseur pour aligner cinq jeux d’affilée.

L’Américaine, qui avait assommé sa rivale russe Maria Sharapova en demi-finale, a ensuite survolé le deuxième set avant de se faire une belle frayeur au moment de servir pour le match à 5-1.

Après avoir effacé un premier break, la jeune Muguruza, qui disputait à 21 ans sa première finale majeure, a rassemblé tout son courage pour revenir à 5-3. Elle a fait renaître l’espoir dans son camp en débreakant une seconde fois au terme d’un jeu intense (5-4). Mais ses erreurs, ensuite, lui ont coûté le match, au grand soulagement de Serena. Elle pourra se consoler en intégrant pour la première fois le Top 10 dès lundi (9e).

France24

Laisser un commentaire