Share
SIGNATURE DE L’ACCORD POLITIQUE EN RDC : “YEBELA”  « ATTENTION PREPARE TOI A PARTIR » PLANE TOUJOURS SUR KABILA…

SIGNATURE DE L’ACCORD POLITIQUE EN RDC : “YEBELA” « ATTENTION PREPARE TOI A PARTIR » PLANE TOUJOURS SUR KABILA…

SIGNATURE DE L’ACCORD POLITIQUE EN RDC : “YEBELA” « ATTENTION PREPARE TOI A PARTIR » PLANE TOUJOURS SUR KABILA…
Summary:
Signé, finalement,ce mardi 18 octobre 2016,l'accord politique dit de la cité de l'union africaine ne rencontre l'assentiment de l'ensemble de la population congolaise dont le désir ardent actuel se résume par le fameux "yebela" qui se laisse entendre à chaque grande rencontre. Une expression nette et claire de sa volonté de voir l'actuel chef de l'Etat qui arrive fin mandat le 19 Décembre prochain,se prononcer sur sa non représentation pour un 3 ème mandat d'autant plus que la constitution lui concéde un seul une fois renouvelable.

0%

SIGNATURE DE L'ACCORD POLITIQUE EN RDC : "YEBELA" « ATTENTION PREPARE TOI A PARTIR » PLANE TOUJOURS SUR KABILA...

Signé, finalement,ce mardi 18 octobre 2016,l’accord politique dit de la cité de l’union africaine ne rencontre l’assentiment de l’ensemble de la population congolaise dont le désir ardent actuel se résume par le fameux “yebela” « attention prépare-toi pour partir » qui se laisse entendre à chaque grande rencontre.

Une expression nette et claire de sa volonté de voir l’actuel chef de l’Etat qui arrive fin mandat le 19 Décembre prochain,se prononcer sur sa non représentation pour un 3 ème mandat d’autant plus que  la constitution lui concéde un seul une fois renouvelable.

A la place, le fameux accord renvoie la tenue des élections en Avril 2018 matérialisant ainsi la volonté jadis voilée aujourd’hui étalée sur la place publique de pérenniser le pouvoir de kabila au délà du délai constitutionnel;avec la bénédiction non seulement de la commission électorale nationale indépendante(ceni), celle-ci  ayant obtenu gain de cause pour sa requête déposée à la cour constitutionnelle l’autorisant de reporter la tenue des élections; mais aussi avec cette cour constitutionnelle qui, elle même a rendu l’arret en faveur de la requête du central électoral en violation de l’article 90 de la loi portant son organisation, sa composition et son fonctionnement qui stipule que le quorum pour rendre un arret n’est atteint qu’avec sept juges sur les 9 qui la conmpose alors que pour la dernière décision, la cour n’a tranché qu’avec cinq juges.
L’autre point qui fâche dans cet accord, c’est la mise en place du gouvernement de transition qui sera dirigé par un opposant ayant pris part au dialogue dans 21 jours ce que certains regroupements politiques à l’instars du Mouvement de libération du congo de Jean-pierre Bemba craignait de rétomber sur les fameuses concertations de 2013 dont les résolutios sont restées lettres mortes jusqu’à ce jour.
Mais déjà, le rassemblement des forces politiques er sociales acquises au changement avec sa tête Etienne Tshisekedi,le groupe des 7partis politiques dissidents de la majorité présidentielle(G7), l’Alternance pour République(AR) appellent à la tenue de la journée ville morte,ce mercredi 19 octobre.Un carton jaune  à Joseph kabila pour non respect de la date de la convocation du corps électoral en attendant le carton rouge,le 19 Décembre 2016.
Marithé Yamate

Laisser un commentaire