Share
La  Société civile et la problématique des changements climatiques.

La Société civile et la problématique des changements climatiques.

 

Les problèmes de l’environnement et des changements climatiques ont été au centre des débats lors d’une rencontre de communication organisée récemment par le pôle Associatif Atlas de Beni Mellal  en partenariat avec ABHOER.

En partenariat avec ABHOER et les services extérieurs concernés par le problème de l’environnement et sous le thème « La société civile et les changements climatiques, réalité et perspectives », une rencontre de communication a été récemment organisée, à la salle des conférences de ABHOER (Agence du Bassin Hydraulique de l’Oued Oum – Erbia), à Beni Mellal, par  les membres du pôle associatif atlas, Beni Mellal.

Cette rencontre qui s’assigne pour objectifs de lancer un appel aux associations œuvrant dans le domaine de l’environnement et des changements climatiques afin qu’elles constituent un réseau à même de soutenir les institutions du gouvernement concernées par le secteur précité et de mettre le doigt sur les problématiques de l’environnement et des changements climatiques à la Région Beni Mellal- Khénifra, a été une occasion d’échanger des idées sur l’un des problèmes qui a fait tâche d’huile sur la scène internationale, celui des changements climatiques.

A l’inauguration de cette rencontre de communication, M Lhoussine Akrajai, Directeur de ABHOER a mis en exergue le rôle primordial de ce défi climatique qui a un impact considérable sur le développement socioéconomique de la région de Beni Mellal- Khénifra qui recèle des potentialités agricoles, touristiques, naturelles, culturelles… non négligeables sur le plan national.

M le Directeur de ABHOER a par la suite mis l’accent sur les changements climatiques qui sévissent dans quelques régions où la situation pluviométrique laisse beaucoup à désirer  en plus de la désertification qui un impact négatif sur le domaine agricole et les ressources hydriques. « Nous sommes donc tenus  à travailler en concertation et conjuguer des efforts louables en vue de se doter d’une vision stratégique à long terme  pour trouver des solutions adéquates à la problématique des changements climatiques. » a ajouté M Akrajai.

Lors d’une déclaration, M Abdelaziz Moatad, président du pôle associatif Atlas, a affirmé que « le pôle est constitué de 97 associations. Notre objectif est de sensibiliser les associations membres du pôle à la problématique des problèmes de l’environnement et des changements climatiques. Qui plus est , on ambitionne de donner naissance à une feuille de route qui sera intégrée dans les projets associatif surtout au niveau de l’environnement et des changements climatiques. »

Les interventions qui se sont succédé, celles du Président du pôle Associatif Atlas, du représentant de la Wilaya, du Conseil régional et du Conseil  provincial, du Conseil municipal, de ABHOER, du délégué des Eaux et forêts, du Directeur régional de l’Agriculture…ont porté , entre autres, sur la problématique des changements climatiques,  celle de l’environnement…

Notons que des recommandations ont été retenues au terme de cette rencontre de communication.

SAID FRIX

MAROC

Laisser un commentaire