Share
Syrie : de quoi a peur le général américain Allen ?! La victoire de la Russie en Syrie ?

Syrie : de quoi a peur le général américain Allen ?! La victoire de la Russie en Syrie ?

Le général John Allen, à Bagdad, pour parler des dernières évolutions survenues en Syrie

Selon le journal koweïtien « Al Rai », une cellule d’opération Iran/Russie/Hezbollah/Syrie aurait été formée, et la tâche est partagée entre les quatre parties.

La Russie aurait pour charge de couvrir Lattaquié et Hama et certaines localités d’Alep. L’Iran couvrirait, de son côté, Damas et Deraa, en passant par Quneitra et le Golan. Le Hezbollah combattra Daech et Al-Nosra, alors que les chasseurs russes frapperont les rebelles, à Idlib , à Jassar al-Choghour et certaines localités d’ Alep. Le journal évoque, ensuite, la livraison de 75 chars de type T77, T55 russes à la Syrie. « Al Rai » accuse Ankara d’avoir décidé la Russie à intervenir, militairement, via son soutien à Al- Nosra, qui a réussi à s’emparer d’Idlib et de Saghab. « Cette démarche d’Ankara a mis en danger les intérêts russes.

Ankara a essayé, par la suite, de s’excuser, auprès de Moscou, en acceptant le maintien d’Assad au pouvoir, mais le mal a été fait. Le journal fait état de la vaste offensive Russie/Iran/Hezb, dès la semaine prochaine, offensive, qui se concentrera, d’abord, sur l’Est syrien, à Idlib, où sont positionnés Daech et Al-Nosra et Jaïsh al-Fath. Le journal évoque, enfin, la visite inopinée de l’émir du Qatar, en Turquie, où ce dernier aurait demandé des explications à son hôte, sur sa volte face. Selon le journal « Al Rai », qui paraît, au Koweït, la Russie, l’Iran, le Hezbollah, se sont partagés la tâche, en Syrie. Chacune de ces parties ont pour mission d’attaquer des régions particulières.
Le journal, citant des sources d’information, confirme la volonté de Moscou de maintenir une large présence militaire, en Syrie; ce qui se manifeste, à travers de grosses quantités d’armements russes, déployées en Syrie. Une cellule d’opération Russie/Iran/Syrie/Hezbollah s’est formée, en Syrie, rapporte le journal, sans être en mesure d’étayer ses dires. Selon »Al Rai », la Russie va couvrir Lattaquié, Hama et certaines localités d’Alep.
L’Iran va soutenir le front, qui s’étend de Damas à Deraa, en passant par Quneitra et le Golan. Le Hezbollah combattra Daech et Al-Nosra, alors que les chasseurs russes frapperont les rebelles, à Idlib, à Jassar al-Choghour et certaines localités d’Alep.
Agence Iranienne de Presse avec Afrique Rédaction

Laisser un commentaire