Share
Syrie : Ingérence et interventionnisme américano-russe ! ? Washington et Moscou préparent un projet de constitution

Syrie : Ingérence et interventionnisme américano-russe ! ? Washington et Moscou préparent un projet de constitution

Syrie : Ingérence et interventionnisme américano-russe ! ? Washington et Moscou préparent un projet de constitution
Summary:
Les deux parties, qui ont reconnu la nécessité d’élaborer un projet de constitution d’ici août, ont commencé leur travail commun, selon l'agence Bloomberg.

0%

Syrie : Ingérence et interventionnisme américano-russe ! ? Washington et Moscou préparent un projet de constitution

Les deux parties, qui ont reconnu la nécessité d’élaborer un projet de constitution d’ici août, ont commencé leur travail commun, selon l’agence Bloomberg.

La Russie et les Etats-Unis travaillent sur un projet de nouvelle constitution pour la Syrie, annonce l’agence Bloomberg, citant des sources diplomatiques occidentales et russes.

Selon un diplomate occidental souhaitant garder l’anonymat, le projet se trouve actuellement dans sa phase initiale de rédaction. Les propositions russes sont proches de la position du gouvernement syrien, indique-t-il. D’après une source diplomatique russe, Moscou et Washington continueront à échanger des idées.

le secrétaire d'Etat américain John Kerry
© SPUTNIK. SERGEY GUNEEV

Fin mars, le secrétaire d’Etat américain John Kerry en visite à Moscou a annoncé qu’il avait convenu avec Vladimir Poutine d’établir un cadre pour une transition politique en Syrie et aussi un projet de constitution, les deux d’ici août.Plus de 270.000 personnes ont péri depuis le début du conflit en Syrie en 2011 et plusieurs millions d’autres ont dû fuir leur foyer, selon l’AFP.

Un cessez-le-feu a été instauré fin février, sous l’égide de la Russie et des États-Unis, entre le gouvernement et les rebelles mais il ne concerne pas les djihadistes de l’organisation État islamique (EI) et du Front al-Nosra.

Kerry: les USA ne voient pas de menace en Syrie venant de Moscou
© SPUTNIK. SERGEI GUNEEV

Le prochain round de négociations sur la paix en Syrie, menées sous l’égide de l’Onu, commencera le 11 avril à Genève.La communauté internationale a relancé à l’automne 2015 un processus de discussions dans l’espoir de trouver une issue politique à la guerre.

Selon la feuille de route fixée par l’Onu, ces pourparlers doivent permettre la mise en place dans les six mois d’un organe de “transition”, censé rédiger une nouvelle constitution et organiser des élections d’ici 18 mois.

Le précédent round de négociations de paix en Syrie a eu lieu fin mars à Genève et s’est terminé sans avancée concrète.

Laisser un commentaire