Share
SYRIE: L’ARMÉE AFFIRME AVOIR ABATTU UN AVION ISRAÉLIEN

SYRIE: L’ARMÉE AFFIRME AVOIR ABATTU UN AVION ISRAÉLIEN

SYRIE: L’ARMÉE AFFIRME AVOIR ABATTU UN AVION ISRAÉLIEN
Summary:
L'armée syrienne a annoncé vendredi avoir abattu l'un des avions de combats israéliens ayant mené des raids dans la nuit sur le territoire syrien, mais l'armée de l'Etat hébreu a démenti qu'un de ses appareils ait été touché. "Notre défense aérienne a abattu un appareil, touché un autre et forcé les autres à fuir", a affirmé l'armée syrienne dans un communiqué publié par l'agence officielle Sana.

0%

SYRIE: L'ARMÉE AFFIRME AVOIR ABATTU UN AVION ISRAÉLIEN

Des soldats israéliens lors d’un entraînement militaire sur le plateau du Golan, près de la frontière avec la Syrie, le 21 février 2017 | AFP/Archives | JALAA MAREY


L’armée syrienne a annoncé vendredi avoir abattu l’un des avions de combats israéliens ayant mené des raids dans la nuit sur le territoire syrien, mais l’armée de l’Etat hébreu a démenti qu’un de ses appareils ait été touché.

“Notre défense aérienne a abattu un appareil, touché un autre et forcé les autres à fuir”, a affirmé l’armée syrienne dans un communiqué publié par l’agence officielle Sana.

Un peu plus tôt, l’armée israélienne avait indiqué que des avions de combat avaient attaqué plusieurs cibles en Syrie. Aucun des missiles tirés de Syrie contre des avions israéliens n’a atteint sa cible et “la sécurité de civils israéliens ou de l’aviation n’a à aucun moment été menacée”, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Il s’agit de l’incident le plus sérieux entre les deux pays — toujours formellement en guerre — depuis le début en 2011 du conflit qui ravage la Syrie.

Dans son communiqué, l’armée syrienne précise que les avions israéliens “sont entrés dans l’espace aérien à 02H40 (00H40 GMT) via le territoire libanais et ont atteint une cible militaire près de Palmyre”.

“Cette attaque éhontée s’inscrit dans les efforts permanents de l’ennemi sioniste pour soutenir les gangs terroristes de Daech”, a dénoncé l’armée, en utilisant un acronyme arabe pour le groupe Etat islamique (EI). Damas y réagira “par tous les moyens disponibles”, a-t-elle ajouté.

Les forces syriennes ont repris la ville de Palmyre, célèbre pour ses ruines antiques le 2 mars à l’EI.

Tout en veillant à ne pas être aspiré dans le conflit du pays voisin, Israël a déjà frappé à plusieurs reprises sur le territoire syrien, notamment contre des convois d’armes qui auraient été destinés au Hezbollah.

Israël a aussi régulièrement pris pour cible des positions syriennes sur le plateau du Golan en réponse à des tirs présumés perdus provenant du conflit de l’autre côté de la ligne de démarcation.

Laisser un commentaire