Share
Donald Trump fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait: il vient d’enterrer le traité transpacifique de libre-échange

Donald Trump fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait: il vient d’enterrer le traité transpacifique de libre-échange

Donald Trump fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait: il vient d’enterrer le traité transpacifique de libre-échange
Summary:
Le président américain Donald Trump a signé lundi un document mettant fin à la participation des Etats-Unis au traité de libre-échange transpacifique (TPP), âprement négocié pendant des années par l'administration Obama. Le TPP, qui est vu comme un contrepoids à l'influence grandissante de la Chine, a été signé en 2015 par 12 pays d'Asie-Pacifique représentant 40% de l'économie mondiale, mais il n'est pas encore entré en vigueur.

0%

Donald Trump enterre le traité transpacifique de libre-échange

Le président américain Donald Trump a signé lundi un document mettant fin à la participation des Etats-Unis au traité de libre-échange transpacifique (TPP), âprement négocié pendant des années par l’administration Obama.

Le TPP, qui est vu comme un contrepoids à l’influence grandissante de la Chine, a été signé en 2015 par 12 pays d’Asie-Pacifique représentant 40% de l’économie mondiale, mais il n’est pas encore entré en vigueur.

Durant sa campagne, Donald Trump avait dénoncé un accord “terrible”, contraire selon lui aux intérêts des travailleurs américains. L’administration Obama le présentait au contraire comme le nec plus ultra de tous les traités de libre-échange, car cet accord va bien au-delà de la simple levée des barrières douanières.

“Pas de sens” sans les Etats-Unis

Le TTP prévoit la levée de barrières non-tarifaires, comme l’ouverture des appels d’offres nationaux par les pays membres aux entreprises étrangères sans avantages indus pour leurs propres entreprises publiques, ou encore le respect du droit du travail selon les normes de l’Organisation internationale du travail.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, grand défenseur de l’accord, avait reconnu fin 2016 que le TPP sans les Etats-Unis “n’aurait pas de sens”.

Laisser un commentaire