Share
Trump veut éviter des attentats comme à Paris, Bruxelles et Berlin a affirmé dimanche un haut responsable de l’administration.

Trump veut éviter des attentats comme à Paris, Bruxelles et Berlin a affirmé dimanche un haut responsable de l’administration.

Trump veut éviter des attentats comme à Paris, Bruxelles et Berlin a affirmé dimanche un haut responsable de l’administration.
Summary:
Le président des États-Unis Donald Trump entend mettre en place une politique d'immigration qui évite à son pays de connaître des attentats tels que ceux qui ont frappé la France, l'Allemagne et la Belgique ces deux dernières années, a affirmé dimanche un haut responsable de l'administration.

0%

Trump veut éviter des attentats comme à Paris, Bruxelles et Berlin a affirmé dimanche un haut responsable de l'administration.

Le président des États-Unis Donald Trump entend mettre en place une politique d’immigration qui évite à son pays de connaître des attentats tels que ceux qui ont frappé la France, l’Allemagne et la Belgique ces deux dernières années, a affirmé dimanche un haut responsable de l’administration.

Donald Trump a soulevé un tollé aux États-Unis et dans le monde en promulguant vendredi un décret bloquant l’entrée aux États-Unis des réfugiés et des ressortissants de sept pays musulmans pendant une période transitoire de 120 ou 90 jours. Cette période doit permettre de mettre en place un système de vérification extrêmement minutieuse des candidats à l’entrée aux États-Unis.

«Des situations qui existent aujourd’hui dans certaines parties de la France, dans certaines parties de l’Allemagne, en Belgique, ce sont des situations que nous ne voulons pas voir se reproduire à l’intérieur des États-Unis: une menace large et permanente d’un terrorisme domestique multi-dimensionnel et multi-générationnel, qui devienne une donnée permanente de la vie américaine», a déclaré à la presse le responsable.

L’administration de Donald Trump veut s’assurer que les personnes souhaitant émigrer aux États-Unis ne soutiennent pas «la haine, la violence, l’extrémisme», a-t-il précisé. Et elle veut revoir les procédures d’enquête et de vérification sur les candidats à l’émigration.

Paris, Bruxelles et Berlin ont été les cibles ces deux dernières années d’une série d’attentats djihadistes meurtriers, pour la plupart revendiqués par le groupe État islamique (EI).

Laisser un commentaire