Share
Tueries de Beni: un député appelle à la tenue d’une réunion interministérielle

Tueries de Beni: un député appelle à la tenue d’une réunion interministérielle

Le député national Paul Muhindo propose la tenue d’une réunion interinstitutionnelle pour mettre fin à l’insécurité qui prévaut, depuis une année, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Il a fait cette proposition, vendredi 2 octobre, en marge du premier anniversaire du massacre des civils dans ce territoire, situé à plus de 350 km au Nord de la ville de Goma.

Selon des sources de la société civile de Beni, plus de cinq cents personnes ont été tuées à la machette, haches et marteaux, en l’espace d’une année, dans le territoire de Beni.

«Il est plus urgent que les institutions se mettent ensemble et réfléchissent sur des solutions efficaces et durables lesquelles mettront fin à des tueries dans la ville de Beni», a indiqué Paul Muhindo.

A (re) Lire: Dernier massacre à Beni : plus de 100 morts, selon le vice-gouverneur
L’élu de Beni dit ne pas comprendre la persistance de l’insécurité dans cette partie du Nord-Kivu malgré le déploiement de plusieurs forces devant assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Une année après ces massacres, les coordinations de la société civile parlent de crimes contre l’humanité et demandent une enquête internationale pour identifier et poursuivre les vrais auteurs de ces actes.

Ces organisations de la société civile ont par ailleurs appelé le Gouvernement et la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) à mieux protéger les civils pour éviter la répétition de ce genre de drame. Okapi

Laisser un commentaire