Share
Virginie: un Américain de 27 ans déclaré coupable d’avoir rejoint l’EI en Syrie

Virginie: un Américain de 27 ans déclaré coupable d’avoir rejoint l’EI en Syrie

Un Américain de 27 ans qui avait rejoint le groupe État islamique (EI) en Syrie et avait accepté de commettre un attentat-suicide a été déclaré coupable par un tribunal fédéral de Virginie, ont annoncé les services du procureur.

Virginie: un Américain de 27 ans déclaré coupable d’avoir rejoint l’EI en Syrie
Summary:
Un Américain de 27 ans qui avait rejoint le groupe État islamique (EI) en Syrie et avait accepté de commettre un attentat-suicide a été déclaré coupable par un tribunal fédéral de Virginie, ont annoncé les services du procureur.

0%

Un Américain déclaré coupable d'avoir rejoint l'EI

User Rating: 0 (0 votes)

Un Américain de 27 ans qui avait rejoint le groupe État islamique (EI) en Syrie et avait accepté de commettre un attentat-suicide a été déclaré coupable par un tribunal fédéral de Virginie, ont annoncé les services du procureur.

Mohamad Jamal Khweis, originaire de Virginie, était parti en décembre 2015 rejoindre l’EI à Raqa, en Syrie, après avoir démissionné de son travail, vendu sa voiture et fermé tous ses comptes en ligne, ont précisé les autorités. Sa famille n’était au courant de rien.

En mars 2016, il avait été capturé par des combattants kurdes à Tal Afar, en Irak, et remis aux autorités américaines.

Durant son procès, Khweis a reconnu avoir passé deux mois et demi au sein de l’EI, participant à un entraînement religieux et étant logé dans divers endroits.

«Lorsqu’il a rejoint l’EI, il a accepté de mener un attentat-suicide», a déclaré de son côté dans un communiqué le ministère de la Justice.

«Il ne s’agit pas d’un gamin naïf qui ne savait pas ce qu’il faisait», a expliqué Dana Boente, procureur fédéral pour le district oriental de Virginie. «Il a 27 ans, a étudié la justice criminelle à l’université. Il a soigneusement planifié son voyage de façon à éviter tout soupçon, il a crypté ses communications et préparé des alibis possibles».

Un jury fédéral l’a déclaré coupable d’avoir fourni et conspiré pour fournir des ressources et du soutien matériel à l’EI, et de détention d’armes.

La sentence sera prononcée le 13 octobre. Il est passible d’une peine allant d’un minimum obligatoire de cinq ans de prison à la perpétuité.

Laisser un commentaire