Share
(Photos) Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres

(Photos) Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres

LONDRES – Un autobus à deux étages s’est encastré jeudi matin dans la façade d’un cuisiniste dans le sud-ouest de Londres, faisant 10 blessés, selon la police et les services d’ambulance.

(Photos) Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres
Summary:
LONDRES - Un autobus à deux étages s’est encastré jeudi matin dans la façade d’un cuisiniste dans le sud-ouest de Londres, faisant 10 blessés, selon la police et les services d’ambulance.

0%

Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres

User Rating: 0 (0 votes)

LONDRES – Un autobus à deux étages s’est encastré jeudi matin dans la façade d’un cuisiniste dans le sud-ouest de Londres, faisant 10 blessés, selon la police et les services d’ambulance.

«Le conducteur a été admis dans un hôpital du sud de Londres tandis que plusieurs passagers ont été pris en charge sur place par les ambulanciers», a précisé la police dans un communiqué.

Deux passagers, qui étaient coincés dans l’autobus, ont été dégagés par les pompiers en milieu de matinée.

Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres

AFP

 

Les services d’ambulance ont de leur côté indiqué avoir soigné dix personnes, dont trois ont été emmenées à l’hôpital.

Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres

AFP

 

Selon la police, l’accident s’est produit vers 06H55 (05H55 GMT) sur Lavender Hill, une rue à la circulation dense du quartier de Battersea.

Le bus a partiellement démoli la façade du magasin et fait voler en éclats la vitrine.

Un autobus à deux étages défonce un vitrine de magasin à Londres

AFP

«J’ai vu le bus dévier», a raconté Andrew Matthews, un passager de 34 ans qui se trouvait à l’arrière de l’impériale.

«J’ai entendu un coup violent et vu le toit du magasin passer à travers le côté avant gauche (du bus)», a-t-il poursuivi, interrogé par l’agence de presse britannique Press Association.

«Dès que le bus s’est arrêté, il y a eu des hurlements, des cris. J’ai remarqué une femme coincée à l’avant droit. Elle appelait à l’aide, il y avait beaucoup de sang», a-t-il ajouté.

Amy Mullineux, une infirmière de 40 ans qui se trouvait également à bord, a raconté à PA s’être entretenue avec le chauffeur après la collision: «il a dit avoir perdu connaissance avant que le bus ne fonce dans le magasin». AFP

Laisser un commentaire