Share
Un automobiliste franco-sénégalais de 40 ans a roulé 40 km à contresens avant d’emboutir une voiture de police

Un automobiliste franco-sénégalais de 40 ans a roulé 40 km à contresens avant d’emboutir une voiture de police

Un automobiliste franco-sénégalais de 40 ans a roulé 40 km à contresens avant d’emboutir une voiture de police
Summary:
Un automobiliste franco-sénégalais de 40 ans a roulé une quarantaine de kilomètres à contresens sur une autoroute du sud de l'Espagne, samedi, avant d'emboutir une voiture de la Garde civile, a-t-on appris auprès de cette force de police.

0%

Un automobiliste franco-sénégalais de 40 ans a roulé 40 km à contresens avant d'emboutir une voiture de police

Un automobiliste franco-sénégalais de 40 ans a roulé une quarantaine de kilomètres à contresens sur une autoroute du sud de l’Espagne, samedi, avant d’emboutir une voiture de la Garde civile, a-t-on appris auprès de cette force de police.

Pour arrêter sa course folle, les forces de l’ordre ont dû interrompre la circulation sur l’A-92, en Andalousie (sud), et faire barrage en disposant des véhicules sur la voie ainsi que des agents munis de signaux lumineux.

Mais “à aucun moment, il n’a voulu s’arrêter jusqu’à ce qu’il percute un véhicule policier”, a indiqué un porte-parole de la Garde civile à l’AFP à Madrid. “Il s’agit d’un citoyen de double nationalité sénégalaise et française, arrêté après avoir parcouru environ 40 kilomètres sur l’autoroute, entre les provinces d’Almeria et de Grenade”, a-t-il dit.

La Garde civile – force de police de statut militaire – n’a pu donner de précisions sur l’état du conducteur, apparu “bouleversé”.

“Nous ne disposons pas encore du rapport médical, nous ne savons pas s’il avait consommé drogues ou alcool ni s’il était perturbé”, a dit le porte-parole.

La veille, un Equatorien avait été arrêté vendredi à 2H00 du matin sur une autoroute de Madrid alors qu’il conduisait à contresens et à grande vitesse, sans permis de conduire et en état d’ébriété, selon la police nationale. AFP

Laisser un commentaire