Share
Les forces de l’ordre mexicaines ont tué, Juan Francisco Patron Sanchez le chef de cartel et 11 narcotrafiquants présumés

Les forces de l’ordre mexicaines ont tué, Juan Francisco Patron Sanchez le chef de cartel et 11 narcotrafiquants présumés

Les forces de l’ordre mexicaines ont tué, Juan Francisco Patron Sanchez le chef de cartel et 11 narcotrafiquants présumés
Summary:
Les forces de l'ordre mexicaines ont tué un chef de cartel et onze membres présumés de son organisation lors d'un échange de tirs impliquant un hélicoptère de l'armée, ont indiqué vendredi les autorités locales. Juan Francisco Patron Sanchez, un chef régional du cartel de Beltran Leyva, a été tué lors d'un accrochage survenu jeudi soir dans l'Etat de Nayarit sur la côte Pacifique, à l'ouest du pays.

0%

Les forces de l'ordre mexicaines ont tué, un chef de cartel et 11 narcotrafiquants présumés

Les forces de l’ordre mexicaines ont tué un chef de cartel et onze membres présumés de son organisation lors d’un échange de tirs impliquant un hélicoptère de l’armée, ont indiqué vendredi les autorités locales.

Juan Francisco Patron Sanchez, un chef régional du cartel de Beltran Leyva, a été tué lors d’un accrochage survenu jeudi soir dans l’Etat de Nayarit sur la côte Pacifique, à l’ouest du pays.

Selon un communiqué de la marine mexicaine, des hommes armés ont d’abord ouvert le feu avec des armes de gros calibre sur les forces de police qui les avaient repérés et les suivaient dans la ville de Tepic.

L’armée a répliqué en faisant intervenir un hélicoptère.

Un responsable de la police fédérale a indiqué à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, qu’il s’agissait d’un hélicoptère Black Hawk de la marine mexicaine.

Des images diffusées sur internet montrent un hélicoptère tirant des rafales dans la nuit vers le sol, en pleine ville.

L’utilisation de l’hélicoptère a permis aux forces au sol «de contrôler l’agression, qui a résulté dans la mort de huit suspects» dont leur chef, selon la marine.

Plusieurs armes et un lance-grenade ont été saisis sur place.

La police fédérale a ensuite dû repousser une «seconde agression» près de l’aéroport de Tepic, qui a fait quatre autres victimes parmi les suspects, indique le communiqué des autorités.

Aucun membre des forces de l’ordre n’a été blessé dans ces deux affrontements.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que ce chef de cartel dirigeait les activités criminelles de son gang dans l’Etat de Nayarit et une partie de l’Etat voisin de Jalisco.

L’Etat de Nayarit est voisin de celui de Sinaloa (nord-ouest), fief de «El Chapo», où au moins 21 personnes ont été tuées, dont un membre de la marine mexicaine, lors de plusieurs affrontements depuis la semaine dernière.

Le puissant cartel de Sinaloa a par le passé été l’allié du cartel des Beltran Leyva mais les deux groupes criminels sont aujourd’hui ennemis.

Au cours des dernières années, le cartel de la famille Beltran Leyva a perdu de sa force après la capture de son chef Alfredo Beltran Leyva en 2008, de la mort de son frère Arturo dans un affrontement avec les militaires en 2009, et l’arrestation d’un troisième frère, Hector, en 2014. AFP

Laisser un commentaire

*