Share
Willy Nyamitwe, le conseiller du président burundais a échappé à la tentative d’assassinat, un garde du corps a péri

Willy Nyamitwe, le conseiller du président burundais a échappé à la tentative d’assassinat, un garde du corps a péri

Willy Nyamitwe, le conseiller du président burundais a échappé à la tentative d’assassinat, un garde du corps a péri
Summary:
Un garde du corps de Willy Nyamitwe a péri dans cette attaque alors que ce dernier a été légèrement blessé.Willy Nyamitwe, conseiller principal à la communication du président burundais, a été visé dans la nuit de lundi à mardi par une tentative d'assassinat qui a fait un mort parmi ses gardes du corps, a appris Anadolu de sources officielles.

0%

Willy Nyamitwe le conseiller du président burundais a échappé à la tentative d'assassinat, un garde du corps a péri

Un garde du corps de Willy Nyamitwe a péri dans cette attaque alors que ce dernier a été légèrement blessé.

Willy Nyamitwe, conseiller principal à la communication du président burundais, a été visé dans la nuit de lundi à mardi par une tentative d’assassinat qui a fait un mort parmi ses gardes du corps, a appris Anadolu de sources officielles.

L’attaque a eu lieu alors que Nyamitwe se rendait à son domicile dans le quartier de Kajaga, dans l’Ouest de la capitale Bujumbura, d’après le ministre de l’Information Nestor Bankumukunzi, contacté par Anadolu.

Un des gardes du corps de Willy Nyamitwe est mort sur place, un autre est grièvement blessé tandis que le conseiller a été blessé au niveau du bras, d’après la même source qui n’a pas apporté plus de détails.

« Je remercie ceux qui me souhaitent prompt rétablissement. Je vais bien mais attristé par le décès d’un meilleur ami, le policier Gasongo », a déclaré Nyamitwe sur son compte Twitter, sans préciser l’identité de ses agresseurs.

Le porte-parole de la police burundaise Pierre Nkurikiye a pour sa part promis de s’exprimer sur la tentative d’assassinat, a relevé le journal Ikiriho, proche du pouvoir, qui précise que ce conseiller avait déjà été visé par des menaces de la part d’opposants radicaux.

Willy Nyamitwe est considéré parmi les faucons du régime de Pierre Nkurunziza, dont la candidature à un mandat controversé au printemps 2015 a plongé le Burundi dans une grave crise politique et sécuritaire.

Un coup d’Etat raté, en mai 2015, a accentué la dimension sécuritaire de la crise notamment à travers la perpétration d’assassinats ciblés qui ont visé des proches du pouvoir comme des membres de l’opposition.

En tout, la crise a fait plus d’un millier de morts et poussé plus de 310 000 personnes à fuir le pays, d’après un rapport de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), rendu public le 15 novembre. A.A

Laisser un commentaire