Share
Un exemple de la vraie transition en Tanzanie : le président Magufuli prête serment ce jeudi

Un exemple de la vraie transition en Tanzanie : le président Magufuli prête serment ce jeudi

Plusieurs chefs d’Etat africains vont assister aujourd’hui jeudi 5 novembre à Dar es Salam, à la prestation de serment du nouveau président tanzanien.

Outre Robert Mugabe, président du Zimbabwe et président en exercice de l’Union africaine, cinq chefs d’Etat africains seront présents, notamment Joseph Kabila Kabange (République démocratique du Congo), Uhuru Kenyatta (Kenya), Yoweri Museveni (Ouganda), Paul Kagame (Rwanda) et Jacob Zuma (Afrique du Sud).

En revanche, les chefs de l’opposition à Zanzibar seront absents. Ils sont toujours mécontents de voir que le nouveau président élu va prêter serment alors que la crise née de l’annulation des élections sur l’archipel n’est pas encore réglée.

« Personne ne semble se soucier de cet incident électoral », a déploré Nassor Ahmed Mazrui, secrétaire-général adjoint du principal parti d’opposition de l’archipel, le Front civique uni (CUF).

magufuli+pic

La Commission électorale de Zanzibar a décidé le 28 octobre d’invalider les élections trois jours après le vote, en raison de fraudes et de convoquer un nouveau scrutin. Quelque 500.000 électeurs avaient été appelés aux urnes pour élire le président de l’archipel et les parlementaires locaux, en même temps que le président et les députés tanzaniens.

La journée de jeudi 5 novembre a été déclarée fériée pour permettre aux Tanzaniens de suivre la prestation de serment de John Magufuli. Candidat du parti Chama Cha Mapinduzi (CCM) au pouvoir, il a obtenu 58,46% des voix.

La vice-présidence reviendra pour la première fois à une femme. Samia Suluhu Hassan est originaire de Zanzibar.
BBC

Laisser un commentaire